Espace designers, portraits des plus célèbres créatifs ...

Tous les mois l'équipe de Tendances magazine vous présente un nouveau designer, découvrez ci dessous les designers déjà présentés dans les pages du mag

 

Jean Nouvel Comme d'autres figures majeures de l'architecture. de mies van Der Rohe à le Corbusier en passant par jean Prouvé, Jean Nouvel dessine du mobilier depuis de nombreuses années. il a coutume de dire : « Je ne suis pas un designer, mais un architecte qui fait du design, Ses meubles et objets domestiques sont fonctionnels. d'une rigueur absolue, toujours ancrés dans la culture de leur époque, à l'image de sa conception et de sa pratique d'une architecture du contexte. Parlant "d'anti-design" , Nouvel s'empare des typologies déjà existantes, réfute le meuble "bavard", trop conceptuel et prône l'élémentaire. En 1987 dans le cadre d'une "Carte blanche" du VIA (valorisation de l'innovation dans l'Ameublement). Il réalise une collection de meubles composée de cinq prototypes en aluminium [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2016

Marc Venot Je dois l'avouer, j'ai découvert le travail de Marc Venot il y a très peu de temps et un peu par hasard. Mais je ne sais comment l'expliquer son design m'intrigue et m'inspire. C'est pourquoi j'ai tenu à partager avec vous ses créations ayant toutes le point commun de ne pas être figées, ce que j'adore! En effet le mobilier et les objets dessinés par Marc Venot peuvent évoluer dans le temps et l'espace ce qui permet à chaque utilisateur de se l'approprier avec une facilité déconcertante. Autre atout et c'est en cela que je trouve ce designer très 'malin' et fascinant. C'est qu'on ne se lasse pas d'un objet transformable contrairement à ce qui a un caractère immobile. Rencontre avec un designer passionné par les objets présentant un côté magique et inattendu [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Octobre 2016

Erwan et Ronan Bouroullec Rennes accueille jusqu'au 28 août 2016 un événement culturel exceptionnel : Les Champs Libres, le Frac Bretagne et le parlement de Bretagne s'associent pour présenter les créations de Ronan et Erwan Bouroullec, designers de renommée Internationale. Les quatre expositions organisées dans trois lieux emblématiques de la vie artistique, culturelle et historique de la Métropole de Rennes et de la Région Bretagne invitent à découvrir les réalisations les plus récentes de Ronan et Erwan Bouroullec développées dans trois domaines distincts : l'espace public. la microarchitecture et le design d'objet. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2016

Sacha Walkhoff Sacha Walckhoff est né en France en 1962 mais a passé la plus grande partie de son enfance en Suisse. Après des études à l'Ecole des Arts et Techniques de la Mode de Barcelone, il travaille tout d'abord dans différentes maisons de prêt-à-porter, Jean Rémy Daumas, Dorothée Bis, et en 1992 avec Michel Klein. La même année, il rencontre Christian Lacroix et devient son consultant artistique et restera son collaborateur pendant dix-sept ans. Tout d'abord responsable des lignes de prêt-à-porter, il est ensuite nommé directeur du studio en 1996 et devient en 2002 le bras droit du couturier, après avoir créé sa société et parallèlement consultant pour Kenzo et jean-Claude Jitrois de 2000 à 2002. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d'Avril 2016

Inoow Design Inoow Design est un Studio de création de mobilier et objets décoratifs ainsi qu'un atelier de fabrication de petites séries et de pièces uniques. Né en octobre 2009, le studio est actif physiquement sur le triangle Rennes/Nantes/ Angers mais il ne se limite à aucune frontière commercialement Une question se pose instinctivement : que signifie lnoow Design? C'est en réalité un ressenti et une contraction de plusieurs mots tels que innovation/new/wood/cool qui sonne bien à l'international. Faisons les présentations ! Comme les oeuvres qui sortent de leur atelier, les designers respirent la passion. Levons le rideau sur les personnes qui se cachent derrière lnoow Design. Il y a tout d'abord Franck Divay. Il est artisan menuisier et designer. C'est un touche à tout qui a une insatiable curiosité et envie de créer. Cétine, sa femme, est venue officiettement rejoindre l'aventure lnoow Design en décembre 2014. En tant que designer, elle apporte son expertise sur les matériaux souples et textiles. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2016

Emmanuel Gallina Pour définir son travail de designer, Emmanuel aime se référer à la citation de Constantin Brancusi " la simplicité comme une complexité résolue ". Elégance, évidence et simplicité sont les ma1tres mots qui caractérisent le mieux le travail d'Emmanuel Gallina. Son éthique créatrice est autant l'authenticité que la cohérence dans chacun de ses projets. Pour lui, le souci du détail est une réalité de chaque instant dans la ligne, la forme, et la fonctionnalité. Diplômé de l'ENAD de Limoges, et de l'I.A.V d'Orléans, il décide de partir à Milan pour approfondir sa forma· tion au Politecnico où il obtient le diplôme de Master en design & management. Par la suite il collabore pendant 7 ans avec Antonio Citterio à Milan sur des projets pour les plus grands noms du design international. À présent Emmanuel travaille pour sa propre agence où il répond à de nombreux projets entre l'Italie, la France et maintenant la Chine. Ses réalisations avec des marques internationales réso· lument contemporaines comme Poliform, Rotaliana, Fast, Eno, Coté, Forestier, Clen, lndustreal, Bamax, Manade, Nodus, Toulemonde Bochart ou Covo se ressemblent par leur recherche d'harmonie et de simplicité. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2016

Rémy BARDIN Originaire du Cantal, Rémy Bardin s'est intéressé très tôt aux métiers de la création et de l'artisanat. Parisien d'adoption depuis 15 ans, c'est aussi un amoureux de la capitale et plus particulièrement du quartier historique et multiculturel du 18ème arrondissement. Sa sensibilité au travail du bois et son affection pour le mode de vie parisien sont des sources d'inspiration pour la réalisation d'intérieurs et de pièces de mobilier combinant simplicité esthétique, commodité et mise en valeur des matières naturelles. Élève de l'ENSAAMA - Olivier de Serres (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art), il y obtient un Diplôme Supérieur d'Art Appliqué (DSAA) en Architecture Intérieure en 2005. Il complète cette formation par un échange d'un an à la Faculté d'Art, d'Architecture et de Design de l'Université Diego Portales de Santiago du Chili, où il interviendra plus tard en tant que professeur et jury. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2015

Frédéric Saulou Né en 1989. frédéric Saulou étudie tout d'abord l'espaoe et le design d'environnement a l'institut Supérieur des Arts Appliqués de 2007 à 2011. Diplômé en design d'espace et d'environnement mention excellent et félicitation du jury, Il continue d'éveiller sa curiosité pour le design en intégrant l'école des Beaux Arts de Rennes et obtient le DNSEP en 2013. Pour parfaire son expérience Il travaillera pendant plusieurs mois à l'agence Eric Gizard Associés et auprès du designer Frédéric Ruyant. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d'Octobre 2015

Nolwenn Kevell Nolwenn KEVELL est architecte d'intérieur. Elle vit sa passion pour les matières et les harmonies intérieures depuis son adolescence. En 2006, elle crée son cabinet au Rheu près de Rennes. Sa poésie, sa subtilité et le supplément d'âme qu'elle insuffle dans chacun de ses projets constituent dès lors, sa signature artistique.Le goût de la différence Si le parcours professionnel de Nolwenn Kevell était une citation ce serait à coup sûr celle de Stendhal. Le virus de la décoration d'intérieur, la jeune femme l'a attrapé à l'adolescence. Déterminée et convaincue de ce qu'elle voulait faire dans la vie, Nolwenn a alors tracé son chemin.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Septembre 2015

Oki Sato Je m'étais destiné à devenir architecte, et voilà que, en 2002, au Salon du meuble de Milan, j'ai été électrisé par la liberté et la joie de ces designers qui dessinaient des objets du quotidien. J'ai créé le collectif Nendo avec des amis. Je l'ai fait sans réfléchir, alors que je n'avais jamais travaillé, jamais exposé. Nendo signifie "pâte à modeler" et retranscrit le désir de pouvoir se réinventer en permanence, dans une sorte d'exaltation joyeuse, comme un jeu d'enfant. La preuve en est, il signe ses créations d'un smiley, dans le 'o' de Nendo. Oki Sato, né en 1977 à Toronto au Canada, étudie l'architecture à la Waseda University de Tokyo. Il obtient son diplôme supérieur en 2002. La même année, le studio nendo voit le jour à Tokyo. Aujourd'hui, il se retrouve sur la scène internationale, disposant de bureaux à Tokyo et à Milan. Nendo, signifiant « pâte à modeler », retranscrit le désir d'avoir une certaine flexibilité et de pouvoir se réinventer.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juillet 2015

Gael ManesA 27 ans Gaél MANES est un créateur et designer français Gael a étudié l'ingenierie du bâtiment avant de s'orienter vers l'architecture et le design. Vivant et travaillant sur Brest il fonde en 2013 La marque Minimalist Editions et dessine la première collection la marque sera présentée au salon Maison&Objet en septembre de la même année. Pour son retour en Bretagne il crée en novembre de la même année l'exposition Design Made in France et imagine la scénographie de l'événement mettant en avant les oeuvres de différents designers Français. Ilorganise en parallèle le concours 10 Jours 10 Designers qui vise à revaloriser les chutes de matière à travers La création d'un objet du quotidien.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2015

Frederic JulienS'il en est dont les fées Gentillesse et Modestie se sont penchées sur le berceau. Frédéric Julien en fait partie. Serveur dans les plus grands palaces, danseur, mannequin pour les plus grands dont Yves Saint laurent.. Frédéric Julien est un artiste. Issu d'une famille de commerçants évoluant avec un esprit moderne et généreux, loin des cancans et autres "qu'en dira t-on", Frédéric Julien a vite acquis un oeil unique et bienveillant sur ce qui l'entourait Frédéric Julien est un altruiste. Et pour ne déplaire à personne, Frédéric Julien est beau.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mai 2015

Guillaume AlanDécorateur ensemblier français, basé à Paris et Londres, Guillaume Alan est un créateur pionnier. Guillaume Alan crèe des espaces calmes et structurés allant de la conception architecturale d'un lieu jusqu'au dessin de chaque meuble. Ambassadeur du style français à l'international à 38 ans, c'est une signature immédiatement identifiable et reconnaissable qui séduit par la fraîcheur de son travail et sa poésie. Immergé depuis son plus jeune âge dans le monde de l'architecture et de la décoration de par la profession de ses parents et d'une grand-mère antiquaire, ce jeune homme ressent très vite l'envie de faire partager sa vision des ensembles. Il saute le pas en ouvrant en 2002, à 24 ans, son studio au coeur du XVIIème arrondissement de Paris, rue de Bourgogne. C'est un très beau succès avec des prem1ères collections empruntes de XVIIIème siècle français version XXIème siècle. Dans un écrin d'architecturé et épuré, sur fond de mur de lambris, le canapé Valmont côtoie Angélique,la méridienne Spa Bed et la chaise Stella sont immortalisés par les plus grands photographes pour des shootings pour Dior, Chanel, Balenciaga pour n'en citer que quelques uns.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d'Avril 2015

Owen PohoVous l'aurez compris à la lecture de son nom, Owen est breton. Un breton fier de sa région, de son patrimoine et sa culture. Fonmé aux Beaux-Arts de Brest avec un cursus spécialisé dans le design, Owen vit et travaille en Bretagne. Du plus loin qu'il se rappelle, son gout pour la conception a toujours été prononcé. Non pas qu'il considère que l'art pur est réducteur mais son inclinaison à vouloir faire de l'objet est restée la plus forte. la formation aux Beaux-Arts de Brest est vaste mais lui a permis d'étudier le design dans toute son acceptation, du graphisme packaging à l'architecture. l'idée d'mtégrer la culture bretonne à ses projets est née très tôt pour ne pas dire qu'elle était omniprésente. Inscrits dans un design contemporain, les réalisations d'Owen s'inspirent essentiellement de la culture bretonne mais aussi de sa faune et de sa flore. Partant également du savoir-faire breton, l'identité est bien définie sans pour autant être identitaire. C'est une nuance importante entre l'identité conçue comme ressource et une perception fermée de celle-ci..[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2015

David PompaStudio davidpompa Studio david pompa est un Jeune studio de design interdisciplinaire basé au Mexique et en Autriche. Son fondateur, David Pompa Alarcon, a étudié le design produit à Londres, puis a décidé d'ouvrir en 20l3 sa première boutique à Mexico. Avec ses collections. il cherche a repenser et à réinventer l'artisanat mexicain. Il s'efforce de révéler la magie surprenante des matériaux traditionnels de son pays en les mettant en oeuvre avec de nouvelles techniques et de nouvelles idées.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Février 2015

Alain MarzatAlain Marzat est un créateur aux multiples facettes qui lui ont valu une reconnaissance internationale pour ses créations dans la mode en tant que styliste, directeur artistique ou créateur de tendances. Acteur important de la révolution du denim, il a créé ou collaboré avec de nombreuses marques dès la fin des années 70 comme : Liberte, Chevignon, Marithé et François Girbaud, G.Star ... Pour n'en citer que quelques unes. Depuis 2012 il développe ses propres projets dans la création de mobilier. le design et la décoration intérieure. La mode a forgé son goût de l'esthétique et des pièces d'exception. une vision transversale de la création au sens large qui l'a poussé à passer du dessin de mode au mobilier, une autre de ses passions qui est aujourd'hui au centre de son activité.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2015

Barnabé RibayTalentueux et passionné, Barnabé Ribay est un jeune designer français. Issu d'une formation technique en plasturgie, le design s'est très vite présenté comme une évidence car ce dernier a une composante artistique que n'a pas la conception industriene. les pièces qu'il dessine ont toutes un point commun :t'émotion qu'elles déga,enl, un message teinté d'harmonie. Eclectique, Barnabé Ribay est aussi à t'aise dans la création de mobilier que cene des luminaires et nous offre dans ses réalisations toute sa sensibilité. Une interprétation du design propre à son imagination qui ne laisse et ne laissera personne indifférente. Comme quoi le talent n'attend pas toujours le nombre des années.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2014

Martyn Lawrence BullardMartyn Lawrence Bullard. décorateur d'intérieur célèbre et récompensé par de nombreux prix, est comu pour ses intérieurs prcetigieux destinés à une clientèle de luxe : des rock stars aux têtes couronnées Son parti pris global et visionnaire consiste à transformer le lieu de vie en un luxueux sanctuaire, ce qui en fait le décorateur de référence. L'approche personnelle de Martyn et son instinct remarquable pour la décoration ont fait sa renommée auprès de ses clients et de ses pairs. Ses projets sont apparus dans plus de 4000 parutions dans le monde entier dont Architectural Digest, Elle Decor, House & Garden. Interior Design, W, Vogue. the New York Times et tant d'autres. On compte parmi ses clients d'exception Cher, Aaron Sorlun. Ellen Pompeo. Eva Mendes et Edward Norton. Martyn Lawrence Bullard a également créé plusieurs collections afin de développer sa marque à travers une ligne de mobilier, une collection de papiers peints, de tissus, de fragrances et de bougies. Il a récemment participé à l'émission "Hollywood mc", diffusée par Chamel 4 en Angleterre[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d'Octobre 2014

Hugues ChevalierC'est en 1978 que Monsieur Hugues Chevalier crée les premiers modèles de la collection qui porte son nom dans la grande tradition des décorateurs-ensembliers des années 30. Il remet au goût du jour une esthétique qui fait la renommée internationale des arts décoratifs français du XXème siècle. Ses créations, interprétations contemporaines d'un travail sur la mémoire d'une époque proche de talents et d'inventivité, connaissent immédiatement un franc succès. L'originalité du mobilier, l'exigence de qualité et le sens du détail sont unanimement reconnus par les professionnels et un public d'initiés à la recherche d'un univers à la fois statutaire et intemporel.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juillet 2014

Cristina Jorge de CavarlhoCristina Jorge de Carvalho est née au Mozambique, en Afrique. Aujourd'hui elle vit et travaille à Lisbonne. la vile de son choix qu'elle utilise comme point de départ peu beau coup de ses voyages, de ses loisirs, de son travail ou dans la recherche continue de nouvelles créations. De retour à Lisbonne en 1998, Cristina Jorge de Carvalho fonde l'atelier CJC (architecture d'intérieure et design) où elle dirige actuellement une équipe de professionnels fortement quallfiés dans le design et l'architecture d'intérieure. La vision contemporaine, élégante et minimisée de Cristina se retrouve dans tous les environements au sein desquel ele est Impliquée, que ce soit peu ses clients nationaux et internationaux comme des h6tels, des SPA. des sales de spectacle, des tueaux ou encore des résidences privées.[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2014

Gilles et BoissierPatrick Gilles et Dorothée Baissier se sont connus à leur début chez Christian Liaigre. Il y travaille quelques années tandis qu'elle quitte rapidement ce premier point d'ancrage pour rejoindre l'équipe de Philippe Starck où elle restera 9 ans. Sortis tous deux de formations phares, lui Camondo et elle Penninghen, ils décident de s'associer en 2004 pour créer leur propre agence Gilles & Boissier. Gilles & Baissier, c'est la rencontre de deux approches esthétiques riches et parfois contrastées qui s'accorde dans la conception d'espaces multiples où la mise en scène tient souvent un rôle de premier plan. Empruntant à Liaigre sa rigueur esthétique, à Starck son ouverture d'esprit et son approche émotionnelle des espaces, Patrick Gilles et Dorothée Baissier aiment surprendre, rebondir sur la personnalité de leurs clients, dérouler des univers poétiques pour créer de nouvelles sensations. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mai 2014

Agathe OcchipintiAgathe Occhipinti, fondatrice et créatrice de OA CREATION, est née en 1978 dans la région parisienne, d'une mère numérologue et d'un père photographe, dont elle suivra d'ailleurs les pas pendant une dizaine d'années. Très jeune, elle rencontre sur les bancs de la maternelle Ara Starck, qui deviendra son amie d'enfance, lui permettant ainsi, en jouant dans le bureau d'étude de son père Philippe, de réaliser que n'importe quel objet nait de la main d'un créateur avec sa réflexion et son parti pris. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2014

LempereurDe tous temps, et aujourd 'hui plus que jamais, la structure du couple, ou du duo, a toujours été l'une des combinaisons les plus passionnantes et productives qui soient. Pour s'en convaincre, il suffit de fréquenter les musées, les galeries et les allées des grandes foires internationales. Dans l'histoire de l'art, notamment de l'architecture et du design, les couples de créateurs - mariés ou simples collaborateurs - ont toujours occupé une place t rès singulière. Aussitôt. on pense à Ray et Chartes Eames, Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret, Lily Reich et Mies van der Rohe ... ou plus près de nous SANAA, Doshi Levien ou encore Pool. Pour chacun des exemptes cités, il serait impossible de suivre les chemins de la création tant ils se perdent en d'incessants va-et-vient, échos et trompe l'oeil. Et d'ailleurs, quel intérêt puisque le couple n'est pas une image figée, un diagramme de proportions mais bien le lieu de l'échange privilégié, de la complémentarité et de t'influence réciproque. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2014

Alain GillesAprès des études en Sciences Politiques et en marketing Management, Alain Gilles a travaillé dans le monde de la finance. Mais chacun doit vivre sa vie Ainsi c'est grace à l'appui moral de son épouse qu'il s'est replongé dans des études de design industriel en France. Il a commencé par assister Xavier Lust dans ses créations, mais a finalement été embauché par Quinze & Milan avant d'avoir terminé ses études. Il a travaillé pour Arne Quinze pendant 2 ans et demi en tant que designer, développeur et chef de projet sur plusieurs projets de grande visibilité pour des architectes et des éditeurs de renommée internationale. .

 

Il a ouvert son propre studio fin 2007 afin de poursuivre ses propres rêves et de développer son approche personnelle dans la conception de eproduits, de mobilier, mais également au niveau de la direction artistique et de l'architecture d'intérieure [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Octobre 2011

Anish KapoorNé à Bombay en 1954, Anish Kapoor quitte le sous-continent indien à l'ége de 19 ans en emportant avec lui la mémoire sensible de son pays d'origine. A Londres, où il s'est installé, il suit des études d'Art puis débute sa carrière de sculpteur. Il il représenté l'Angleterre à la Biennale de Venise en 1990. Après ce coup de maître, il présentera ses travaux dans le monde entier.

 

Anish Kapoor compte de nombreux prix et distinctions, dont le prix. Turner· principale récompense pour l'art contemporain en Grande-Bretagne. Il est l'auteur, entre autres, du Sky Mirror el du Gloud Gate exposés respectivement à New York el à Chkago. Anish Kapoor il récemment exposé au Musée Guggenheim de Bilbao, à la Royal Academy of Arts ou encore au MAK de Vienne. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juillet - Aout 2011

Bina BaitelUn sourire enjôleur, un regard espiègle, un accent séducteur, voici Bina Baitel, une jeune créatrice, belle et talentueuse, récompensée par ses pairs. Depuis 2002, elle gravite autour des sphères de l'architecture, du design et de l'art pour notre plus grand plaisir. Rencontre. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2013

At OnceIl était une fois, trois " drôles " de garçons, Didier, Maxence et Nelson. Le premier, Didier Codron est un créateur déjà bien connu du monde du design, le second, Maxence Boisseau, gravitait déjà autour de cette sphère de la création, et parce qu'il aimait dessiner de jolies choses, c'est tout naturellement que Didier lui a offert de travailler pour lui. Reste le " petit dernier ", Nelson, qui après bien des voyages à l'étranger, décida de poser ses valises. La boucle est bouclée, le trio formé...

At OnceTM : Bonjour Maxence, qu'est-ce qui a motivé la création de AT-ONCE ?
MB : Je venais d'obtenir mon diplôme de l'Ecole du Design de Nantes, Didier cherchait des designers pour son agence, je suis donc parti sur Paris en 2006. Nelson était déjà là. Très vite des valeurs humaines communes sont apparues, le feeling entre nous trois passait vraiment bien. Avec Didier, nous travaillions essentiellement sur des produits de design industriel. Ca se caractérise par des cahiers des charges dont les contraintes sont très nombreuses. Et puis, en 2008, avec la crise, l'activité de l'agence a baissé, nous avions donc du temps. Cela nous a permis d'imaginer et de créer des produits. On voulait se faire plaisir, avoir de la fantaisie dans nos créations. Au delà, ça nous permettait de ne pas perdre la main et d'utiliser notre temps à bon escient.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2010

Andrée Putman" Grande prêtresse du style, papesse du design, Coco Chanel de l'architecture intérieure, au-dessus du goût..."
Autant de termes et qualificatifs qu'aiment attribuer les journalistes à Andrée Putman, et ce n'est pas éxagérer car ils présentent en quelques mots toute l'étendue du personnage. Andrée Putman dit s'intéresser à tout, sans préférence mais donnant toujours la priorité au jeu de l'histoire:
" Dans mon travail, il y a toujours une histoire. j'aime qu'un objet fasse des farces. "
Indémodable, indéfinissable, internationale Andrée Putman est un style.


De ses origines elle parle volontiers. De l'excentricité de sa mère elle a capté toute son originalité. Dès son plus jeune ége Andrée Putman comprit que toutes les conventions d'un milieu social élevé et austère étaient à revoir. Ses vacances passées dans l'abbaye cistercienne de Fontenay, ses fréquentations au Flore où elle a "vu" Picasso, Giacometti, Sartre, Beauvoir ...

Un apprentissage de la vie qui a fait d'elle ce qu'elle est, qui a formé son regard sur les choses. Andrée Putman a cette volonté de s'affranchir de la peur du mauvais goût. Elle aime jongler avec le pauvre et le riche, jouer avec les apparences.

Séduite par les confrontations de matières,de styles et d'époques, elle suggère l'importance des références culturelles dans sa conception esthétique de la décoration. Mélant géométrie rigoureuse et lignes poétiques, le travail d'Andrée Putman se réfère à celui des années 30, fait de simplicité et de dépouillement, d'élégance et de raffinement. A travers une suite de projets très différents les uns des autres, elle nous entraîne à la découverte de son ésthétique épurée et enjouée à la fois.
Mettant en scène des volumes épurés au sein d'harmonies de couleurs unies, Andrée Putman prend le parti de neutralité qui fait de ses créations un art intemporel et inclassable.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de avril 2008

DGTC'est en 2006 que Dan OoreU. Lina Ghotmeh et Tsuyoshi Tane se rencontrent à Londres. chacun d'entre eux ayant pratiqué t'architecture dans des contextes très divers. De la volonté de sortir de leur quotidien est née l'envie de fonder leur propre agence. animée par l'idée de répondre à un concours ouvert avec à la clé la réalisation du Musée National Estonien.Les trois jeunes architectes, riches de leurs différentes expériences. préparent leur présentation et remportent le concours haut la main.

 

Avec ce succès. viennent les premières cartes de visite et la signature du premier contrat. Il s'agit de construire un espace public de 34 000 m2. Prenant place sur une ancienne base aérienne soviétique, pensé comme une cicatrice au coeur de la ville. ce projet aussi controversé qu'original fera couler beaucoup d'encre. projetant rapidement ces jeunes architectes sur le devant de la scène internationale. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2013

WarholDe Warhol, on ne se représente bien souvent que la banane du Velvet,le portrait de Marilyn, et la boîte de conserve Campbell. Un raccourci pas si rapide qu'il n'y paraît, puisqu'il illustre le côté touche à tout de cet artiste infléchi, inventeur du pop-art, puis créateur publicitaire éhonté (TDK, Coca-cola). Bref, Andy n'est pas un artiste rationnel, il a jeté à bas les formes, les objets, les destinées d'un travail qu'il ne prendra jamais au sérieux. A la fin de sa vie il prit grand soin de briser le mythe qui l'entourait en s'employant à toutes les extravagences télévisuelles. Mais c'était trop tard. Les années soixante étaient passées par-là, étiquetant Warhol ponte du pop-art.


Le rêve américain Andy Warhol naît Andrew Warhola le 6 août 1928 à Pittsburgh (Etats-Unis). Fils d'émigrés tchèques, de son enfance, on ne connaît pas grand chose. Ado, il collectionnait les autographes et les photos de star, icones qu'il retravaillera plus tard, pour les revendre 100 000 dollars pièce.

CampbellsDe 1945 à 1948 il suit des études au "Carnergie Institute of Technology" , ce qui lui permet de devenir un publicitaire reconnu, il travaille notamment pour les revues Glamour et Vogue..

Il déménage alors à New York, change de nom et commence la peinture, glane dans l'univers des bandes dessinées et des publicités la matière à son inspiration.

C'est au début des années 60 qu'il peint les fameuses boîtes de soupe "Campbell". Le concept peut paraître anecdotique, mais il matérialise tout de même l'entrée de la culture de masse dans l'espace de l'art.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de décembre 2007

Bao Nghi DrosteBao-Nghi Droste est un designer allemand né à Stuttgart en 1977. Après un apprentissage d'ébéniste, il étudie en 2001 le design industriel à l'Université des Sciences Appliquées de Darmstadt. Durant ses études il acquiert de l'expérience dans les bureaux de Werner Aisslinger à Berlin, chez Hannes Wettstein à Zurich, et chez Daniels & Koitzsch à Darmstadt. En 2007, diplômé de l'Université des Sciences Appliquées, Bao-Nghi Droste retourne à Heidelberg et crée son propre Studio. Sa création iconique "T-Serve", un ustensile pour préparer le thé, est un véritable succès. Gréce à T-Serve, il gagne le prestigieux IF Product Design Award en 2008. Dès lors, ce designer aux multiples talents enchaîne de façon incessante des projets. La conception de mobilier pour différents éditeurs et particuliers, des projets d'aménagements intérieurs ... Bao-Nghi Droste est également sollicité par des cabinets d'architectes pour le design de meubles. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Octobre 2012

Cédric RagotDiplômé de l'ENSCI-les Ateliers à Paris en 1999, Cédric Ragot crée son studio de création en 2002, à l'age de 29 ans. Sa volonté de susciter, sans contraindre, les désirs spirituels et émotionnels de l'individu l'amène à toujours associer à l'aspect fonctionnel d'un objet une proposition forte en concept et en image.

Conciliant imaginaire créatif et réalité industrielle, il s'investit dans tous les champs de la création : de la grande distribution au produit d'exception. Il dessine pour de grandes maisons d'édition comme Cappellini ou Roche Bobois ; pour Rosenthal, Swarovski dans l'industrie du luxe ; Alcatel, Lacie dans le secteur des communications et nouvelles technologies mais également Krups dans l'univers de l'électroménager.

Cédric Ragot
Parallèlement il travaille avec des galeries d'art contemporain pour développer des pièces d'exception dans l'univers du mobilier et de la décoration. Certaines de ces pièces font partie de la collection du Fonds National d'Art Contemporain et sont exposées à Paris, Hanovre, Vienne, New York, Milan.



[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Décembre 2008

Chafik GasmiArchitecte DPLG, Chafik Gasmi est aussi designer industriel. Il commence sa carrière en 1987 quand il dessine une maison à Alger et un hôtel à Paris. Il en conçoit aussi le mobilier. Devant l'intérêt suscité par ses meubles, il crée en 1990 sa propre maison d'édition : UNIVERS INTéRIEUR.


GASMI En 1992, le Salon du Meuble de Paris lui décerne le Grand Prix de la Critique pour l'ensemble de ses créations. En 1997, après trois ans d'ascèse à l'usine MOULIN GALLAND où il réinvente la totalité du catalogue de mobilier "outdoor", dont la mythique chaise "Square" et le "Portebouteilles", celui-là même détourné en "ready-made" par Marcel Duchamp en 1914. Chafik reçoit, conjointement à la marque, le Prix du Nombre d'Or, consacrant une collaboration exemplaire entre un industriel et un designer.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mai 2011

CHarly BounanDepuis plus de 10 ans Charly Bou nan évolue dans l':,iver~e l'art et du design. Cet amateur d'art a d'abord étroitement travaillé avec des artistes de renommée internationale tels que, Arman, Kleinmann, Combas et Klasen avant de se lancer lui·même dans la création. Après avoir édité dans un premier temps les créations de ces artistes, il décide d'élaborer sa propre collection .de mobilier d'art contemporain. Depuis, il est exposé dans de nombreuses galeries (Opera Gallery Paris, Venise, Monaco, Dubaï.). Charly Bounan est un créateur exigeant, perfectionniste et sincère dans son travail, mais également un homme créatif et polyvalent..

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2012

Patrick NorguetUne carrure impréssionnante, une voix rauque et un franc-parler qui lui est propre Christian Ghion est un personnage.

Depuis toujours il nourrit une grande curiosité qui l'amène à hésiter entre Science Po et l'Idhec (Institut des hautes études Cinématographiques), avant de choisir de se lancer dans des études de droit. Cette soif de découvertes de d'expérimentations le conduit à s'intéresser à de nombreux domaines. Il multiplie les expérience : il écrit des piges chez un commissaire-priseur, est éducateur pour le ministère de la justice, suit les cours de l' Ecole du Louvres, assiste Francois Reichenbach sur quelques films publicitaires et réalise plusieurs travaux de menuiserie, peinture et aménagements pour son cercle d'amis.

Après cinq années de droit, alors qu'il se demande encore comment exploiter ses talents multiples, il décide de s'inscrire à l'école d'architecture de Paris Conflans, en section ECM (Etude Création Mobilier). Quelques années plus tard, il intègre l'ENSCI (Ecole nationale Supérieure de Création Industrielle)


Sans l'avoir réellement prémedité, Christian Ghion se retrouve à 28 ans diplômé en design. dès lors, il fonde son propre studio de création avec Patrick Nadeau avec qui il signe de nombreux projets . Leur collaboration durera une dizaine d'années, mais est en 1998, c'est en solo qu'il décide de poursuivre son aventure. C'est à cette période que tout s'accélère et les projets se multiplient. Christian Ghion occupe très vite une place importante dans le paysage du design francais et intertionnal. Il signe des création pour des éditeurs de renom tels que Capellini, Driade, Poltrona Frau, Salviatti, Sawaya & Moroni ou encore XO.


[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2009

Christophe PilletNé en 1959, Christophe Pillet vit et travaille à Paris depuis 1988. Designer diplômé des Arts Décoratifs de Nice en 1985 et “Master of Domus Academy” de Milan en 1986, il collabore avec Martine Bedin pendant deux ans. Il travaille ensuite avec Philippe Starck, de 1988 à 1993. Exercice de haute voltige, il y apprend énormément et accumule des expériences diverses et variées avant de poursuivre son activité independemment en créant sa propre agence.

En 1994, Christophe Pillet est élu designer de l'année. Sa rencontre avec le monde du design s'est pourtant faite par hasard. Sa première passion était la musique et elle est, aujourd'hui encore, une forte source d'inspiration. Selon ses propres mots, sa démarche de création est plus affective qu'intellectuelle. Il intervient dans de nombreux domaines tels que le design mobilier, le design de produits, l'architecture intérieure et la scénographie. C'est ainsi qu'il crée des meubles et des objets pour Cappellini, Daum, JC Decaux, Driade, Ecart International, L'Oréal, Lacoste, Moroso, Renault, Serralunga, Shiseido, Shu Uemura, Veuve Clicquot Ponsardin, Whirlpool... Il réalise également l'architecture intérieure de boutiques, d'hôtels et de restaurants comme l'hôtel Sezz à Paris en 2005. Scénographe il participe à des rétrospectives comme celle consacrée à Hugo Pratt à Sienne également en 2005

Christophe PĂ¯llet Nouvelle VagueRécemment, il a conçu l'architecture intérieure de la boutique Shu Uemura boulevard Saint Germain à Paris. Il a travaillé entre autre, à la création de nouvelles boutiques Catherine Malandrino à Las Vegas, Los Angeles et Istanbul, d'un restaurant Japonais à Paris, d' appartement privés à Paris et au Maroc, de nombreuses pièces de mobiliers pour les sociétés Tacchini, EMU, Ceccotti, Serralunga, Artelano... et contribue au lancement de la marque Neology en dessinant toute une gamme de canapés. Ses futurs projets prouvent son éclectisme : des lampes pour des éditeurs japonais, un stand pour Renault, une télé pour LG, une collaboration avec le styliste de mode John Richmond. Le Salon de Courtrai avec Neology en Octobre.

Début 2008 c'est une nouvelle consécration il reçoit le Grand Prix 2008 de la salle de bain d'hôtel à Idéo Bain. Il a démontré que même dans 10m2 une salle de bains pouvait être innovante, agréable et fonctionnelle. Jouant avec les lumières, la transparence Christophe Pillet fait ressortir tout le plaisir du moment que l'on passe dans cette pièce. Pour lui le design est un domaine en perpétuelle évolution. La définition actuelle n'est plus la même qu'il y a quelques années. Le design était finalement assez proche du métier de l'ingénieur. Le Contexte et la pratique ont tellement évolué que finalement son travail n'est pas très loin de celui d'un romancier ou d'un cinéaste.

Christophe Pillet selon ses propres dires aime raconter histoires, non pas avec des images ou des mots, mais avec des meubles, des objets...


[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de juin 2008

Andrée PutmanDepuis 1983, les frères Campana, Fernando né en 1961 et Humberto quant à lui, né en 1953, ont solidement construit leur carrière asseyant une reconnaissance tant nationale que mondiale. En quelques années, les frères Campana ont secoué le monde du design en apportant une vision différente de la création.

Leur travail incorpore l'idée de transformation et la réinvention. Fernando et Humberto octroient aux matières " pauvres " et au recyclage des déchets industriels, le fait de devenir précieux. Quotidiennes voire communes, elles portent non seulement la créativité dans la conception, mais sont aussi très caractéristiques des inspirations brésiliennes - Les couleurs, les mélanges, le chaos créateur, le triomphe des solutions simples, Fernando et Humberto les subliment gréce à cette tendre poésie qui leur est propre et représentative de leurs esprits.

Sushi IV ChairBasé à Sao Paulo (Brésil), le Studio Campana examine constamment de nouvelles possibilités dans la fabrication de meubles. Il crée des ponts et des dialogues où l'échange d'informations est aussi une source d'inspiration. Ils collaboraient ensemble depuis déjà dix ans quand Massimo Morozzi, directeur artistique italien d'Edra, les découvre, lors d'une exposition à New York. Gréce à Massimo, les Brésiliens sont ainsi passés d'une petite production artisanale au design en série. Avec la chaise Vermelha ils scellent donc leur premier partenariat avec Edra. Dès lors et chaque année, de nouveaux produits et des concepts sont lancés tant chez les éditeurs internationaux (Edra, Alessi, Fontana Arte) que nationaux (Grendene pour leurs pièces d'édition illimitées). Le travail en partenariat avec des communautés, notamment celle des Favelas, des usines et des industries (Edra, Cappellini ...) permet au Studio Campana de conserver cette fraîcheur qui fait de lui sa renommée.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d' Octobre 2008

Patrick NorguetNé à Locarno d'une mère autrichienne et d'un père italien, Claudio Colucci fait de la mixité et du mouvement sa marque de fabrique. Après l'obtention du diplôme de design graphique des Arts Déco de Genève, il intègre l'ENSCI de Paris en design industriel et achève sa formation à l'Ecole Polytechnique de Kingston. Co-fondateur des Radi Designers qu'il quitte en 2000, c'est avec l'éditeur japonais IDEE qu'il marque le tournant décisif de sa carrière : il installe son premier bureau à Tokyo en 1998, ouvre une seconde agence en 2003 à Paris et depuis, partage son temps entre la Suisse, la France et le Japon..

Le travail de Claudio s'articule autour de 3 axes : mobilier, architecture d'intérieur, et scénographie. Ses créations, à la fois simples et ludiques apportent un regard sur de nouveaux modes de vie, intégrant ses recherches sur les matériaux, les technologies et leur industrialisation. Il veut surprendre, déstabiliser et ouvrir de nouveaux modes de perception et d'appréhension de notre environnement. Il a été ainsi l'un des premiers à retravailler le Corian et à lui restituer ses propriétés de translucidité et de luminosités notamment avec ses lampes Squeeze, Label VIA 2000.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mai 2009

At OnceEdward Church a fondé la société TCH , à Paris en 2004. En seulement 6 ans, il a gagné une réputation de designer et de concepteur de classe internationale dans le monde entier. Son portefeuille clients se caractérise aujourd'hui par son prestige et sa dimension internationale.

Déjà considéré comme un talentueux architecte, et salué par ses pairs, Edward Church décide pourtant de compléter sa formation au Royal College of Art de Londres, où il sera recruté par Mary Portas, (alors chez Harvey Nichols) une fois son diplôme sanctionné. Deux ans s'écoulent. Edward Church est alors recruté comme directeur de la création pour Joyce à Hong-Kong, le principal détaillant de produits de luxe en Asie du Sud-Est. Nous retrouvons Edward Church trois ans plus tard à Paris où il travaille dès lors pour le siège social européen de Ralph Lauren, en tant que directeur du développement des produits de détail.
Gady Sa carrière débute par la création de mobilier, de luminaires et d'objets dédiés à l'art de la table pour Ligne Roset et Liv' it. Il fait alors l'objet de plusieurs appels permanents du VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement) avant de rejoindre Louis Vuitton, entre 2002 et 2005, en tant que de directeur artistique des vitrines et des mises en scènes événementielles à travers le monde, notamment en Asie.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2011

Eric GizardEric Gizard vit et travaille à Paris. Il est à la fois architecte d'intérieur, designer et directeur de création et fondateur et gérant d'E.G.a. En 2005, il est élu Créateur de l'année à Maison & Objet, aux côtés de Mme Putman.

Eric Gizard puise son inspiration et ses références dans les Arts Décoratifs contemporains. Passionné par son époque sans renier le passé, il intervient sur des sujets très diversifiés en apportant des solutions très personnelles, toujours marquées d'un style original. Contrastes affirmés, télescopage dans l'usage des matériaux et des couleurs, travail sur des " clairs-obscurs ", savant dosage de tradition et de modernité sont ses traits d'identité.
Explorateur attentif des styles du monde, son terrain d'action le porte à intervenir sur une grande diversité de projets: des appartements et des boutiques de prêt à porter au Japon, des salons de thé en Corée, la boutique des parfums Jean Patou à Paris, une maison de particuliers à Londres, l'environnement commercial de la marque de cosmétiques de luxe SK-II en Asie, des projets hôteliers en Europe ou les salons VIP et les harmonies cabines des avions Air France à travers le monde..

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Septembre 2009

Fabrice BejjaniFabrice Bejjani a su créer son propre style, alliant design et simplicité. Du bois, du métal, de la laque et des textures, souvent rehaussés d'une touche orientale ou exotique très discrète : Fabrice Bejjani conçois des intérieurs chaleureux aux lignes pures, tout en restant simple et luxueux.

S'adaptant toujours aux désirs, aux envies, mais avant tout aux besoins de ses clients, l'architecte apprécie tout particulièrement les rencontres que lui permet son métier. Il s'investit sur ses chantiers et envisage chaque projet sur le long terme et surtout dans la fonctionnalité du lieu.

A la décoration d'intérieure s'ajoute la création d'objets et de mobilier sur mesure destinés à sa clientèle. Ces pièces sont à l'image de son travail, à la fois élégant et discret.

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Septembre 2010

Ilaria MarelliFrançois Champsaur est un architecte d'intérieur et designer établi à Paris depuis la fin des années 80. Né à Marseille, il est imprégné~ culture méditerranéenne et décide très tôt de s'inscrire à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts. Il poursuit sa formation à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, I'ENSAD, et ouvre en 1996, sa propre agence d'architecture d'intérieur.

 

Depuis ses premières réalisations (Maison Troisgros à Roanne, Café de l'Alma à Paris) il envisage chaque projet dans sa globalité, de l'architecture au détail. Il redessine l'espace et les volumes, travaille la lumière et les contrastes, conçoit des pièces de mobilier et ces textiles sur-mesure, pour réinventer des intérieurs contemporains et empreints d'élégance.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Avril 2012

At OnceTM : Bonjour Gilles, dites nous, au plus loin que remontent vos souvenirs, qu'est-ce qui vous a dirigé vers des études de design ?
GB : La réponse ne va pas être très glamour, j'en ai bien peur. J'ai eu un Bac scientifique, il paraissait normal de me diriger vers une école d'ingénieur, mais rien que d'y penser, l'ennui me gagnait déjà. J'ai toujours eu des affinités avec les arts et plus particulièrement la sculpture. Me diriger vers des études de design m'a paru logique. Cela répondait à mes aspirations artistiques tout en gardant une apprôche rationnelle.
TM : Comment vous définiriez-vous ?
GB : J'aime bien le terme de designer, dans sa version anglophone, le terme designer est très peu déterminé, par exemple, un coiffeur va être qualifié de designer. Ca me plaît beaucoup, le fait de pouvoir tout relié par la démarche du travail.
TM : Comment se déroule l'aboutissement d'un projet, quelle est votre approche ? Par exemple pour le Sémaphore ?
GB : C'est difficile de répondre car on ne peut pas généraliser, tout dépend de la commande. Pour EDF, l'étude a été longue. Il s'agissait de travailler sur la manipulation de l'énergie dans l'habitat. La discussion a duré plus d'un an. En amont le travail de recherche est important et pourtant les références pour le Sémaphore sont assez simples puisqu'il s'agit de la prise. Nous avons travaillé sur des symboliques pour aboutir à la forme finale. J'essaie de créer à partir d'un repérage de choses assez simples. Ensuite je les réinterprète et je tente de les replacer tout aussi naturellement.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2011

Jaime HayonDécalé, l'" Almodovar du Design " nous plonge (et sans parachute) dans son univers onirique. Comme tout droit sorti du puits d'Alice, Jaime Hayon joue avec les couleurs, bouscule la conformité ambiante avec audace et humour. Les réalisations brillantes de ce trentenaire qui ne veut résolument pas grandir font d'ores et déjà de lui un grand nom du Design actuel

Jaime HayonLe designer madrilène a eu très rapidement rendez-vous avec le succès. En six ans, il est devenu omniprésent et ne se refuse rien. Adolescent, Jaime passe un an à San Diego en tant que skate-boarder professionnel. C'est durant cette année en immersion totale dans la " street-culture ", baignant ainsi entre la culture pop, les comics et les graffitis, qu'il trouve sa voie. La voie par laquelle il veut s'exprimer : un design frais, passionné, aussi vif et coloré qu'un Dali, refusant l'aseptisé clinique et le conformisme au profit de ce joyeux monde un peu fou qu'il a dans la tête.

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2010

Jeremy ColeNé en Nouvelle Zélande, Jeremy Cole est, à l'orée de ses quarante ans, un designer et directeur artistique reconnu par ses pairs. C'est aussi un céramiste internationalement reconnu pour la beauté, l'élégance et la créativité de ses objets et luminaires. En 2004, jeremy a lancé sa collection Aloe qui rencontre un fort succès dans le monde entier. jeremy Cole a été bercé depuis son plus jeune ége dans le monde du design. Il a grandi dans le showroom d'architecture intérieure de sa mère et a pris, très tôt, une part importante dans l'entreprise familiale, jusqu'à son départ pour londres où il fonde son propre atelier de céramique. le style jeremy Cole est une alliance de classicisme et de modernité. Sa démarche concerne l'intime complexité de la simplicité : simplicité extérieure cachant une complexité intérieure. La terre néo·zélandaise lui est chère, elle est sa muse, il en est imprégné. La nature est sa principale source d'inspiration donnant naissance à d'intemporelles formes florales et végétales [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juillet 2012

Ilaria Marellillaria Marelli est architecte et designer. Elle vit et travaille sur les bords du magnifique Lac de Côme. llaria a dessiné des objets, du mobilier et produits pour Cappellini, Zanotta, Nemo Cassina, variazioni, E&Y, lnvicta, Coin, Plus+, Bosa Ceramies, Tucano. Egalement une série d'articles commerciaux pour la firme automobile LANCIA Y, et des pièces uniques pour des salons internationaux.
llaria Marelli a développé des conceptions d'exposition pour Pitti lmmagine, pour des défilés de mode et des événements et des décorations d'intérieur pour des salles d'exposition (son dernier travail : "Aquagirl" un magasin select à Tokyo) et des ambiances résidentielles.
llaria Marelli promeut le premier projet italien de co·logement. Elle enseigne le design industriel à Politecnico
Milano et Scuola Politecnica Di Design Milano. De 1998 à 2003, llaria Marelli a fait partie du personnel de direction de la marque Cappelini pour sa station thermale. llaria Marelli est membre du Conseil de Design italien, cornposé par 53 personnalités clés de la créativité italienne, un conseil qui s'applique à lier le design italien aux institutions publiques.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mars 2012

Jasper Morrison est aujourd'hui un des designer industriels les plus influents. De notoriété internationale, il est celui, qui à la fin des années soixante-dix remis en cause une certaine idée du design devenue obsolete. Retour à l'essentiel volonté omniprésente de se pencher sur la vie au quotidien,. le travail de Jasper Morrison s'oriente vers un style simple, pur évident. Mème si il laisse place à une grande part de fantaisie ... jasper Morrisoo est sans contexte l'homme lige d'un design sans ostentation.

Jasper Morrison est n" en 1959 à Londres et c'est entre la capitale anglaise et New York qu'il grandit puisque son père y était en poste en tant que responsable publicitaire. Diplomé au Kingston Polytechnic en 1982, il poursuit son cursus au Royal college of Art de Londres et achève sa formation au HDK Art School de Berlin, l'école des Beaux arts, où il reste une année. Durant ses années d'étude il découvre et se découvre des affinités avec des maitres du genre tels que Gerald Summers, Jean Prouvé ou encore le Corbusier, son travail s'en ressent inéluctablement.

C'est en 1986 qu'il décide de créer son propre studio de design à Londres. Protagoniste de la "Nouvelle Simplicité", Jasper Morrison présente des objets aux lignes simples et fortement épurées en parfaite reaction à la pétulance formelle du postmodernisme. Son design se veut simple, sérieux. A la différence de la plupart des designers qui fabriquent eux-même leurs idées Jasper Morrison quant à lui fait appel à des artisans. De cette période il aime à se souvenir qu'il parcourait la capitale sur sa honda 90 à la recherche de petits ateliers qui seraient susceptibles de cristalliser ses projets. Mais à l'ère "Thatcher" Jasper Morrison se vit contraint d'aller de plus en plus loin, crise et délocalisation étant passées par là.

Observateur de longue haleine, ses créations lui sont inspirées de ce qu'il observe, par les différences d'ambiances de cultures. Pour lui l'idée peut venir instantanément où nécessite un développement plus long sur la planche à dessin. Reste le plus important c'est que chaque objet à sa propre histoire.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de septembre 2008

 

Jean Francois BellemereArchitecte DPLG, Jean-François Bellemère crée en 2003 la maison d'édition Compagnie. Son ton est chaleureux, généreux. Jean-François fait partie de ces personnalités que l'on aime rencontrer. Un échange prodigue, riche en sensibilité. Avec Jean-François, nous découvrons ce monde du design, insaisissable et pourtant si proche. Sa réalité est verdoyante et créative. Jean-François nous offre sa part de rêves qu'il cristallise dans ses créations. Son travail est un poème, un hommage aux lignes contemporaines inspirées par la nature. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2011

At OnceNé à Paris en 1971, diplomé de l'école Bleue en 1997, Jean-Marc Gady est l'une des figures émergentes du design francais. Manipulant à merveille les codes du luxe, de l'objet et de l'espace, son champ d'action couvre la scénographie, le design, l'architecture d'intérieur et la communication visuelle avec des références telles que : Louis Vuitton, Apple Computers, Baccarat, Guerlain, Moet & Chandon, De Beers, Dior, Chanel,...

Gady Sa carrière débute par la création de mobilier, de luminaires et d'objets dédiés à l'art de la table pour Ligne Roset et Liv' it. Il fait alors l'objet de plusieurs appels permanents du VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement) avant de rejoindre Louis Vuitton, entre 2002 et 2005, en tant que de directeur artistique des vitrines et des mises en scènes événementielles à travers le monde, notamment en Asie.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Décembre 2010

Patrick NorguetFaire de sa vie un projet Jean-Marie Massaud est, depuis ses premières intuitions, dans une quête de synthèse. Son travail, tendu vers la réduction et la légèreté, a toujours revendiqué une formalisation symbolique comme accès à l'universel et l'intemporel.

Il propose aujourd'hui des projets de vie plus globaux au travers de projets d'architectures, de stratégies de développement, de biens et de services. Car, si sa réputation dans le domaine du mobilier n'est plus à faire, Jean-Marie Massaud est avant tout l'homme d'une vision ; une vision philosophique et économique.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Avril 2009

At OnceCurieux, passionné, exigeant
De ses origines anglaises il a gardé le goût de l'excellence, de ses voyages il a acquit un oeil éclairé. John Paul Welton est un homme à part, délicat, érudit.

TM : Bonjour John Paul, comment en êtes vous arriver à créer votre société ?
JPW :
Avant de créer Welton London, mes fonctions étaient proches de la diplomatie et des chefs d'états. Mon travail protocolaire m'a amené à voyager au travers du Moyen- Orient, de l'Asie et des Etats-Unis. C'est pendant ces voyages que j'ai pu découvrir d'innombrables métiers d'art, je suis fasciné par ces " petites mains ". J'aime les travaux d'exception, c'est donc naturellement qu'en 2001, je me suis décidé à créer mon propre mobilier avec la marque WELTON DESIGN. (...)
TM : C'est à ce moment que vous créer votre ligne de parfums ?
JPW : Oui, l'idée est venue en réponse à la demande de mes clients qui voulaient parfaire leurs intérieurs, ils voulaient apporter cette touche si personnelle que seul le parfum détient. Créer un intérieur passe par le mobilier, une ambiance, les couleurs et les objets. J'ai toujours eu une affinité olfactive. Pour moi le parfum est le produit de luxe par excellence, il reste gravé dans l'esprit, nous pouvons tous nous l'approprier.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Février 2011

Patrick NorguetKarim Rashid est un des designers les plus prolifiques de sa génération. A lui seul il représente plus de 3000 réalisations et plus de 300 récompenses. Son activité plus le fait de travailler dans plus de 35 pays confère à Karim Rashid un rôle légendaire dans le monde du Design..

La diversité de son travail lui permet la capacité de féconder par pollinisation croisée des idées, des matières, des comportements, l'esthétique d'une typologie, traversant les frontières et élargissant les horizons pour le grand public.

Parmi les récompenses qu'il a pu obtenir, on peut citer des produits populaires telle que la poubelle Garbo ainsi que la Oh Chair réalisée pour Umbra, des intérieurs comme le restaurant Morimoto à Philadelphie et l'hôtel Semiramis à
Athènes et des expositions pour la Deutsche Bank et Audi.
Pour répondre à son ambition créatrice pour le grand public, Karim a collaboré avec des éditeurs comme Méthod et Dirt Devil, des meubles pour Artemide et Magis, l'identité de marque pour Citibank et Hyundai, des produits de haute technologie pour LaCie et Samsung et des objets de luxe pour Veuve Clicquot et Swarovski, pour ne nommer qu'eux.


[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2009

Eric Gizardmatali crasset, née en 1965, est designer industriel de formation, diplômée des Ateliers - E.N.S.CI. Après avoir fait ses premières expériences auprès de Denis Santachiara en Italie et Philippe Starck en France, elle crée son studio à Paris, dans une ancienne imprimerie réhabilitée au coeur de Belleville. C'est là, au milieu des enfants et des voisins, qu'elle conçoit ses projets.

Depuis les années 90 elle envisage son métier de designer de manière globale. Portant un regard à la fois expert et toujours neuf sur le monde, elle questionne l'évidence des codes pour mieux s'en affranchir. A l'image de son objet emblématique la colonne d'hospitalité " Quand Jim monte à Paris ", c'est à partir d'une observation fine des usages qu'elle invente un autre rapport à l'espace et et aux objets du quotidien.

 

Ses propositions ne vont ainsi jamais dans le sens d'une simple amélioration de l'existant mais développent, sans brusquer, des typologies articulées autour de principes tels que la modularité,
la réticularité ...

Son travail consiste à chercher de nouveaux principes organisateurs et à formuler de nouvelles logiques de vie.

 

Elle définit cette recherche comme un accompagnement vers le contemporain.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Octobre 2009

Marc NewsonMarc Newson est né à Sydney, en Australie en 1963. Formé à la sculpture et à la joaillerie, il crée ses premiers mobiliers dès 1986, et plus particulièrement la Lockheed Lounge, chaise longue remarquée par Philippe Starck qui la plaça dans le hall d'entrée du Paramount Hotel à New York. Formée d'une coque moulée entièrement recouverte de plaques d'aluminium rivetées, dont l'élaboration fut aussi sophistiquée que celle d'une pièce d'orfèvrerie. La Lockheed Lounge devint myhtique lorsque Madonna s'allongea dessus dans son clip Rain.

Lockheed loungeInstallé à Tokyo (où il reste 4 ans) Marc Newson collabore avec l'entreprise Kurosaka qui édite de nombreuses pièces, notamment l'ORGONE Chair. En 1991, il ouvre son studio à Paris et travaille dès lors avec les plus grands parmi Cappellini, Moroso, Flos, B&B Italia, Magis ou encore Falcon Biomega, Téfal. A partir de 1993 et en collaboration avec J-C Decaux, il réalise des mobiliers urbains et aménage des espaces publics comme le restaurant Coast à Londres (1995).

Mais c'est en 1998 qu'une occasion rêvée se presente à lui. Dassault lui offre l'occasion d'aborder un domaine qui le fascine, l'aéronautique ... Le constructeur, majeur dans l'aviation civile, lui commande l'aménagement du jet privé FALCON 900B. L'année suivante il réalise pour Ford le concept car 021C. En 2003, il crée les sièges Skybed de la class' affair de la compagnie Qantas Airways, avant d'aller jusqu'au bout de ses rêves avec la fabrication d'un concept-jet dont il a lui-même embouti, ajusté et riveté les plaques à la main : KELVIN 40, travail commisionné par la Fondation Cartier pour l'art contemporain. Parmi ses projets les plus récents, on compte la bagagerie pour Samsonite, le téléphone portable Talby pour KDDI.

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de novembre 2007

 

Mathieu LehanneurAux limites inexplorées où convergent la Science et l'Art tout en flirtant, tel un philanthrope, avec l'architecture, Mathieu Lehanneur, 36 ans, designer définitivement "hors standard", nous invite à repenser nos rapports avec les objets.

Intrigantes, interactives, sensuelles, comme dotées d'une propre conscience, ses réalisations mêlent avec génie matières organiques et hautes technologies. Des objets, mais également des scénographies que l'on ressent comme animés par une conscience, mus par une volonté propre et palpable, de rendre notre quotidien et l'environnement dans lequel nous évoluons, plus agréable et plus sain : des objets vivants pour des êtres vivants..

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Février 2010

Patrick NorguetMonica Förster, fertile et altruiste
Monica Förster a créé plusieurs des objets les plus mondialement connus du design suédois contemporain. Originaire de l'extrême nord de la Suède, près du Cercle polaire, elle est aujourd'hui établie à Stockholm.
.


Son travail se caractérise par une quête de pureté dans les lignes, combinée à une curiosité illimitée pour les nouveaux matériaux et technologies. Son travail pluridisciplinaire l'amène à inventer et renouveler les typologies dans les domaines du design industriel, de l'ameublement et du design d'objets.


[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Février 2009

Octavio AmadoDesigner argentin, lauréat des Beaux Arts, Octavio Amodo a la
quarantaine talentueuse et séduisante, Il vit et travaille à Paris.. C'est en 2002 qu' Octavio Amado a créé la société OCTAVIO & Co. Octavio & Co se compose d'un studio de projets dédié à la création de luminaires et de mobilier et d'un département de distribution augmenté d'un département de conseils en lumière afin de créer une synergie complète de propositions produits/projets.

Octavio AmadoSon design reconnaissable par sa touche mêlant assemblage, structure, légèreté, fausse géométrie, translucidité, poésie et une douceur se révèle aussi bien dans les petites pièces que dans les installations monumentales et se retrouve tant pour des luminaires à poser ou sur pied, que pour les suspensions, les mobiles, l'habillage de mur ou de plafond modulable ou sous forme de tableaux lumineux. Les composantes esthétiques sont renforcées par un apport de haute technicité lumineuse notamment les leds et la mise en avant de l'éco conception [...]

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Avril 2010

Massimo IOSA GHINIMassimo losa Ghini est né en 1959, il a étudié l'architecture à Florence et a obtenu son diplôme à l'école polytechnique de Milan. Il a participé à partir de 1985 aux innovations du design italien en dessinant des illustrations, des objets et des locaux pour le groupe bolidismo, dont il est le fondateur, il a également collaboré avec Ettore Sottsass du groupe Memphis. Pendant cette même période, il fonde le cabinet d'études losa Ghin en commençant son activité d'architecte et de designer.

 

losa Ghini dessine des meubles, des collections, des objets et développe la direction artistique des meilleures sociétés de design italiennes et étrangères, dont Yamagiwa Lighting au Japon, Silhouette Modellbrillen en Autriche, Zumtobell Staff, Duravit, Dornbracht, Hoesch en Allemagne, Roche Bobois International en France et Cinova, Moroso, Poltrona Frau, Cassina, Flou, Snaidero, Mandarina Duck, Rapetti en Italie, en définissant un style reconnaissable et personnel au fil des années. Il évolue professionnellement en tant qu'architecte en dessinant des espaces architecturaux ou destinés aux expositions, des sites culturels ou commerciaux et des chaînes de magasins dans le monde entier. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2012

Patrick Norguetélu designer de l'année " Now ! Design à vivre" 2005 au Salon Maison Et Objets de Paris, Patrick Norguet fait figure d'électron libre du design français en développant une approche du design axé sur l'éclectisme. Sa conception du design industriel se caractérise par une recherche constante de l'équilibre et de la justesse, tendre vers la création d'objets simples et fonctionnels. Son domaine d'activité s'étend de la création de produits industriels aux projets architecturaux. Ses designs intègrent les collections permanentes de musées prestigieux tels que le MOMA de New York.

Pour Patrick Norguet le design est affaire de contraintes financières, de loyers, de salaires, de délais de livraison, de clients à trouver et à conserver. En somme, une entreprise captivante et prenante. S'il devait définir son travail, il aurait recours à un cahier des charges plutôt qu'à un discours théorique. Avec lui, mieux vaut laisser de côté la vision du " shaman designer ", qui cultive les esprits créatifs et expose ses oeuvres visionnaires dans les galeries, musées et autres temples du design.

Cédric Ragot Peu connu il y a encore cinq ans, il a multiplié les références, les honneurs et autres distinctions depuis. Ce succès rapide est mérité, et non le fruit d'un quelconque coup médiatique. Patrick Norguet a d'abord obtenu un CAP de dessinateur industriel et de tourneur-fraiseur, puis il s'est orienté vers une formation d'ingénieur en productique, plus basé sur la conception. Son travail est ancré, voire structuré, par sa connaissance des matériaux, des outils et des procédés de fabrication. Avant de rêver d'objets, il a d'abord appris à redessiner les limites du possible en utilisant tous les moyens techniques mis à sa disposition.



[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2009

Ora ItoUn physique de crooner, un visage angélique, un peu gravure de mode, un peu arrogant, le regard charmeur et quelque peu inquisiteur. Il y a 31 ans lorsque les fées se sont penchées sur son berceau, leur générosité fut sans contexte magnanime. Beau, oui. Intelligent, encore plus.
Malin? énormément. Talentueux ? Evidemment. Créatif ? Forcément. Audacieux ? Inévitablement.


c'est d'ailleurs cette audace qui l'a fait connaître alors qu'en 1998, il présente au public des logos de grandes marques, symboles d'une génération qu'il a détourné et réalisé en 3D. Après ce coup d'éclat et de génie, Ito Morabito est aujourd'hui au firmament de la voie lactée du design.

Un berceau de style
Certains diront de lui qu'il était prédestiné à cette carrière, fils de Pascal Morabito, issu lui même de deux générations de créateurs, Ora-Ito baigne dès sa plus jeune enfance dans l'univers de la créativité. c'est pourtant gréce à son propre talent et son travail qu'il s'est créé. Alors que la plupart des enfants en sont encore à lire les bandes dessinées adaptées à leur ége, Ora-Ito a comme livre de chevet les productions de Philippe Starck.
A dix ans, il se sent proche de Le Corbusier et a pour idole Keith Haring, artiste emblématique de la scène new-yorkaise des années 80. c'est donc tout naturellement qu'il rentre, en 1996, à l'ESDI-Paris, l'école de création et de design, aujourd'hui connue sous le nom de Créapôle. Congédié par la direction, (que l'on félicite !), Ora-ïto passe de stages d'architecture en stages d'architecture, de visites d'expos et de vernissages, mais les bonnes fées veillent toujours, Il faut dire que le destin et le talent d'Ora-ïto ne sont pas ceux de tout le monde...

"Construction de l'imaginaire"
Ora ItoTournant décisif de son parcours, il fait la rencontre de Roger Vivier, styliste de mode reconnu pour l'extravagance de ses créations de chaussures et notamment du talon. Roger Vivier lui demande de moderniser son image. Ora Ito dira qu'il lui a manqué de temps, quoiqu'il en soit, il crée par image de synthèse un projet d'escarpin nommé Cinderella qui lui ouvre le champ d'exploitation des objets réalisés en 3D.
Génie ou pas, Ora-Ïto se sert de technologies jusqu'alors utilisées par l'élite des ingénieurs de l'aérospatiale ou de l'automobile.
Le résultat est éloquent et confirme Ora-ito dans son aspiration à créer sa propre marque à l'ége de vingt ans: Ora-ITO (signifiant" construction de l'imaginaire ( en langage sioux), trois lettres puis trois lettres, en rapport avec le travail d'équipe de son studio et la symétrie graphique. Mais aussi un semblant d'anagramme avec son nom, un besoin essentiel de ne pas faire figurer sa filiation qui selon ses propres dires l'aurait desservi.
Son agence travaille dans les domaines du design-produit, du design d'espace et de la communication visuelle.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de juillet-aout 2008

Oscar OnoIl aurait pu être historien, chercheur ou encore mannequin, non Oscar Ono s'est totalement investi dans le monde de la décoration intérieure. Oscar onoUn parcours atypique pour cet homme qui donne toute l'élégance de sa personne dans son travail. Passionné par les arts, l'histoire et l'archéologie, c'est dans la célèbre Ecole du Louvre qu'il sanctionne ses diplômes.

Oscar Ono devient désigner par vocation pour le plus grand plaisir des esthètes. En véritable créateur de concept, OSCAR ONO, conçoit des décors innovants pour l'hôtellerie et la restauration.
Un éclectisme revendiqué. Des hôtels aux restaurants, des bars aux galeries d'art, des appartements aux villas privées, et même à la décoration pour la télévision et des grandes marques, Oscar Ono et son agence créent des espaces éclectiques.[...]

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juin 2010

Andrée PutmanDiplômé de l'Ecole Boulle (Sculpture) et de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il inaugure sa carrière de designer en 1969, en Italie, avec la Mobel Italia. En France, dans les années 1970, il collabore avec Prisunic pour la vente par correspondance de meubles bon marché. Il travaille ensuite dans des secteurs oubliés du design, hôpitaux, écoles maternelles, etc...

Puis, il développe une collaboration avec plusieurs fabricants de mobilier de bureau en France, Marcadet-Mobilier, Vinco et Knoll aux Etats-Unis. Dans les années 1980, il recentre son activité sur le mobilier pour l'habitat et développe une collaboration à long terme avec de nombreux industriels français, Fermob, Artelano, Roset, Toulemonde-Bochart, et étrangers, Scarabat (Espagne), Cassina (Italie)..

Pascal Mourgue, designerA côté d'une production importante en matière de mobilier, il travaille dans d'autres domaines du design : études de voiliers pour la société Cartier, objets en cristal pour la Société Baccarat ; en architecture : maisons individuelles, magasins pour la société Roset à Chicago, Miami, Munich, New-York ; en graphisme, étude pour le Musée de la Poste à Paris.

Il exerce aussi un travail de sculpteur qui a donné lieu à de nombreuses expositions dans le monde (Expositions " La Mémoire de l'Eau " et " Brûlures de Terre ").


Designer passionné par l'industrie, il poursuit sa carrière sans tapage médiatique. Sa production sans cesse croissante et mondiale reflète un souci constant de modernité et de simplicité. Il attache autant d'importance à la fonctionnalité, à l'esthétique, qu'au résultat économique des produits créés.

 

MourguePlusieurs de ses créations ont été primées : la chaise longue Arc en 1983, la ligne Lune d'Argent et le secrétaire Face-à-Face en 1985, la ligne Piccolo en 1990. En 1995, la chauffeuse Célin éditée par Roset. En 2001, le canapé Smala édité par Roset. En 2003, la dormeuse Lover éditée par Roset. Elu Créateur de l'Année en 1984, il reçoit le Grand Prix de la Critique du Meuble Contemporain en 1986, le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 1992, et en 1996, le Grand Prix National de la Création Industrielle.

 

Participant à de nombreuses expositions dans le monde, il est présent dans les collections du Musée des Arts Décoratifs de Paris, du FNAC (Fonds National d'Art Contemporain), du Musée National d'Art Moderne, Centre de création industrielle, Centre Georges Pompidou et du Cooper Hewitt Museum de New York.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2008

Philippe StarckDécouvrir un objet ou un lieu conçu par Philippe Starck, c'est entrer dans un monde d'imagination intense, de surprises fertiles et de fantasmagorie. Pendant plus de 30 années, ce créateur, designer et architecte insolite et polymorphe, en dehors des conventions, a toujours été présent dans notre quotidien, en créant des objets " bons " avant d'être beaux, et des destinations iconiques qui emmènent les membres de sa " tribu culturelle " ailleurs, hors d'eux-mêmes, et surtout, les amènent au meilleur.


De son père, inventeur et ingénieur aéronautique, il hérite très tôt le désir de créer et de rêver. Plusieurs années et plusieurs prototypes plus tard, Philippe Starck est missionné pour travailler pour le Président français François Mitterrand. C'est également à ce moment qu'il commence à créer des meubles pour les plus grands éditeurs italiens et internationaux.

Quand Philippe Starck conçoit un hôtel ou un restaurant, il travaille plutôt comme un metteur en scène, créant des scénarios pour amener et élever les gens dans un univers mental, imaginatif et créatif. Ses hôtels sont tous devenus des icônes intemporels et ont apporté une nouvelle dimension au paysage international.

[...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d'Avril 2011

Patrick NorguetPierre Paulin a joué un rôle majeur dans le secteur du design de meubles en général et pour Artifort en particulier.
En 2007, cette célèbre maison d'édition a d'ailleurs fêté un triple anniversaire : les 50 ans de sa carrière de designer Artifort, les 60 ans de sa carrière de designer et les 80 ans de l'homme.

Pierre Paulin a beaucoup expérimenté avec les tissus et les matériaux sans jamais perdre de vue son objectif premier : le confort. Aux côtés de Kho Liang Ie* et de Geoffrey Harcourt**, il a inventé de nouvelles méthodes de design.
Il laisse un héritage exceptionnel. Citons notamment la vaste collection de meubles devenus des classiques dont beaucoup font encore partie de la collection Artifort ainsi que la philosophie dont se sont inspirés de très nombreux designers.
Indémodable, son travail est toujours qualifié aujourd'hui de moderne et innovant. Des designs qui ne sacrifient pas le confort à la forme. Sa plus célèbre création pour Artifort est sans doute le fauteuil Ribbon (1966), mais les modèles Orange Slice, Tongue, Little Tulip et Mushroom sont également devenus des classiques. Ces créations et
bien d'autres encore font toujours partie de la collection Artifort à l'heure actuelle. Le travail de Pierre Paulin est également exposé dans des musées à travers le monde, notamment le musée MoMa de New York, le Musée des Arts Décoratifs de Paris et le Musée Victoria & Albert de Londres.

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Juillet Aout 2009

Ramy FischlerNé en Ramy Fischler est un designer belge, né à Tel Aviv en 1978, qui vit et travaille à Paris. Après un diplôme d'Art de l'habitat obtenu à Bruxelles, il étudie à l'école Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI-les Ateliers), une école à la pédagogie participative et au cursus individualisé, plaçant le projet au centre des apprentissages. Son audacieux diplôme en 2004, et les multiples projets menés depuis sa sortie ont façonné sa pratique très singulière : une démarche profonde, curieuse et protéiforme mêlant production industrielle, collaboration artisanale, direction artistique et recherche prospective. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Septembre 2012

Ray EamesRay Eames compte au nombre des créatrices les plus influentes du 20ème siècle : avec son mari Charles Eames, elle a constitué un groupe de travail efficace qui a donné naissance à quelques-unes des pièces de mobilier les plus célèbres de l'histoire du design et conservent aujourd'hui encore toute leur actualité et font partie des grands classiques de l'histoire du mobilier. Le 15 décembre 2012, Ray aurait fêté ses 100 ans. En hommage à cette créatrice de talent, Vitra a inauguré ce jour-là une rue en son nom, la Ray Eames- Strasse, sur le Vitra Campus à Weil am Rhein qui croise symboliquement la rue Charles-Eames-Strasse et mène à la VitraHaus. L'inauguration de cette nouvelle rue signe l'introduction sur le Vitra Campus d'une autre personnalité incontestée de l'histoire du design, l'inscrivant ainsi dans la conscience publique. le Vitra Design Museum exposera aussi pour l'occasion sa dernière acquisition : la légendaire sculpture Plywood créée par Charles et Ray Eames en 1943 dans le cadre de la série Molded Plywood Experiments. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Janvier 2013

René HoltenRené Holten INDUSTRIAL DESIGN est un studio de conception concentré sur des produits d'ameublement intérieurs. Leurs clients principaux travaillent dans les meubles et la salle de bains. Leur but est de concevoir des produits de haut de gamme avec une longue durée de la vie et surtout dans un profond et total respect de l'environnement.


Plusieurs compétences sont réunies dans ce studio et l'habileté de chacun fait en sorte que chaque maillon de la chaîne de conception sont réunies. Il en va de la conception industrielle, la conception intérieure à la fabrication de modèle, pour modèles d'échelle et modèles de taille réelle dans toutes les sortes de matériels : bois, l'acier, mousse, plastiques.

Bien que les nouvelles technologies, dont l'assistance informatique, soient prépondérantes dans la réalisation de meubles, René Holten laisse une grande place au travail manuel. Cela signifie que toutes les produits seront finis à la main. La touche finale est faite dans le processus de fabrication du modèle par la main du designer. René Holten INDUSTRIAL DESIGN croit, en partenariat avec ses clients en l'écoute et l'obtention de la clarté dans le processus entier du concept à la production. Une pensée, une notion qui se traduit dans la réalisation de produits créateurs, innovants qui se détacheront du marché tout en faisant preuve d'un design éloquent.


PHILOSOPHIE
HoltenL'observation de la beauté du monde ! Dans son travail, la philosophie du design est à même de lui poser ses propres questions. Est-ce qu'un espace peut être rempli utilement avec un nouveau produit ? Quelle est la qualité de design d'un nouveau produit ? Est-il envisageable de créer un problème environnemental avec un nouveau produit ? Pour René Holten, arriver à une solution trop rapidement peut bloquer le processus de conception. Un temps d'incubation est nécessaire pour vraiment sentir toutes les options et choisir le juste chemin à une solution. C'est en se posant les bonnes questions, en recherchant tous les problèmes inhérents à la création que commence un processus de pensée, seule, une solution peut l'arrêter.

 

L'ENVIRONNEMENT
Bien sûr l'environnement est une grande question pour René Holten. Né dans la deuxième moitié du 20ème siècle et fort de son enseignement à l'Académie des Arts de Maastricht et l'Académie de Design de Eindhoven aux Pays-Bas, le soin de l'environnement a grandi dans ses gènes. Pour lui, il faut absolument léguer à nos enfants un monde meilleur que celui dans lequel nous sommes nés.Concept fort, est qui donne toute la dimension de notre responsabilité. En tant que designer, René Holten essaie de produire ses créations de manière à ce que le processus de production soit le moins polluant possible. Les produits peuvent être démontés dans des parties recyclables. De même, ils sont conçus pour durer dans le temps. René Holten a cette motivation avouable de créer des objets pour faire plaisir aux gens.

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de janvier 2008

 

les frères bouroullecRonan et Erwan Bouroullec sont nés à Quimper en 71 et 76. Ronan est diplômé de l'Ecole Nationale des Arts décoratifs. Erwan, sorti des Beaux-Arts de Cergy Pontoise a progressivement collaboré avec son frère. Ils décrivent leur travail commun comme un travail à quatre mains et mettent d'ailleurs l'accent sur les moments de tension et de contradiction. Leur design épuré, édité par les plus prestigieux éditeurs s'inscrit à priori dans une tradition minimaliste mais recèle bien des surprises. Il a des légèretés et des douces ambiguïtés qui incarnent avec humour et élégance les nouvelles tendances du design.

Alcove love Seat de VitraL'économie des formes
Les créations des Bouroullec usent d'un vocabulaire formel économe. Elles jouent avec sophistication du blanc (les "Vases combinatoires", le "Lit Clos") ou de la monochromie ; et quand elles jouent de la couleur, c'est toujours en gammes maîtrisées (étagères "self"). Elles déploient des formes basiques qui s'articulent essentiellement sur leurs composants structurels ("cuisine désintégrée" , sièges "Facett").

Mais leur dépouillement, leur silence pour reprendre une expression d'Erwan (celui des deux frères qui parle le plus souvent !) n'est ni austérité, ni sévérité, c'est une simplicité d'idéal qui dégage l'objet de tout ce qui ne lui est pas essentiel, afin de S'approcher au plus près d'un archétype que l'utilisateur peut appréhender d'une manière directe et avec une grande liberté.

 

L'économie des usages
A travers de nombreux projets, les frères Bouroullec ont très largement exploré les concepts de flexibilité et de modularité. La flexibilité de l'objet ne se limite pas à des utilisations qu'il convient à chacun d'adapter, de découvrir, voir d'inventer totalement (comme avec les étranges "Roc") ; une flexibilité qui permet par ailleurs à l'objet de s'inscrire dans une durabilité ouverte aux changements de mode de vie de l'usager ; elle implique aussi l'objet dans son rôle d'élément composant. Le mot "meuble" emplit alors tout son sens : cela meuble, c'est à dire cela comble l'espace ; étymologiquement le meuble est aussi ce qui est mobile. Les "Algues", édités par Vitra, les paravents "Bleu" et "Rouge" sont des objets d'une finalité mal définie, ils semblent d'abord de simples éléments de décoration avant de révéler leur potentiel architectural comme structures mouvantes ou cloisons mobiles. Et si la fonction première des tapis "Zip" et "Grape" est moins mystérieuse, ils laissent toute latitude à leur utilisateur tant comme meuble à vivre que comme élément structurant de l'espace habitable.

 

Articulation des articulations
Des fonctions fluctuantes et des formes évolutives : on comprend dès lors que la relation forme et fonction soit dans le cadre de cette oeuvre assez complexe. La forme n'est pas déduite de la fonction comme elle peut l'être dans les formes radicales du Design, elle n'a pas non plus l'indépendance que peuvent lui accorder les tendances plus "déco" ou Postmodernes. La relation dynamique forme/fonction adopte chez les Bouroullec des géométries variables d'un projet à l'autre,comme si les Bouroullec avaient justement à coeur d'en explorer les possibles variations : depuis la plus grande lisibilité de la fonction des sièges Facett jusqu'à l'extrême opacité de l'objet Roc. Dans la mesure où cette relation est au coeur de l'activité du Design, définissant les styles, les tendances et les écoles, on voit alors que le travail des frères Bouroullec est, pris dans son ensemble, une réflexion sur la nature de cette activité qui réunit l'homme et son environnement.

 

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Mai 2008

 

sarah lavoineEn coloriste-née, Sarah Lavoine imagine une lumière solaire dans un espace où coloris et matériaux résonnent comme un tambour. Sarah Lavoine, designer d'intérieur.

Depuis dix ans, Sarah Lavoine scénarise des décors uniques, entre dépouillement et chaleur, silence et énergie. ombre et lumière. Designer d'intérieur, elle se penche avec autant de soin sur le galbe d'une lampe que sur la colorisation d'un hôte ou encore sur l'âme d'une maison particulière.

Créée en 2002. son agence gère des chantiers d'aménagement de A à Z, lieux privés ou publics. Pour répondre aux commandes et réaliser ses projets plus personnels, Sarah s'est entourée d'une équipe de cinq collaborateurs aux talents complèrnentaires. Formée à la rigueur dans l'agence de décoration maternelle Sabine Marchal Sarah Lavoine rejoint ensuite le cabinet de l'architecte di ntérieur François Schmidt. Expérience qui ancre en elle le goût de l'esthétique contemporaine.. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag d' Avril 2013

Werner AisslingerWerner Aisslinger, né en 1964 à Nôrdlingen en Bavière, est un designer de mobilier. Son travail constitue une approche artistique et expérimentale. Il est notamment célèbre pour son utilisation de matériaux inhabituels ou nouveaux. Werner Aisslinger a étudié le design industriel à Berlin, à la Hochschule der KĂ¼nste. Il a travaillé ensuite avec de nombreux designers, de façon indépendante. Parmi ses collaborateurs, on peut citer le célèbre designer israélien Ron Arad aux côtés duquel il a appris à considérer le design comme un art à part entière, jasper Morrison, ou encore le studio milanais De Lucchi. Fort de ses expériences, il ouvre en 1993 le " studio Aisslinger ", se consacrant exclusivement au design de produits, aux concepts de design, et à l'architecture de marque. Il a travaillé sur des commandes de mobilier pour des marques italiennes de référence telles que Cappellini, Zanotta, Magis et Porro. Sa chaise " Juli ", conçue pour Cappellini, est devenue la première chaise allemande à être exposée au MoMA. Werner Aisslinger travaille en même temps sur une épuration maximale des objets qu'il conçoit, et sur une utilisation rationnelle des nouvelles technologies. Exposé à New York (MoMA, Metropolitan Museum), à Paris (Fondation d'art contemporain), à Munich (Neue Sammlung), il a reçu de nombreuses récompenses dont un Compas d'or. Il est membre du jury et curateur de la Raymond Loewy Foundation, ainsi que membre du jury du Lucky Strike Design Award.. [...]

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2012

Yann lestratYann est lorientais d'origine, aujourd'hui il vit et travaille à Rennes. Son enfance passée en Afrique francophone (Mauritanie et Gabon), a été un facteur prépondérant dans la construction de sa sensibilité, et nourrit encore aujourd'hui son travail artistique. Formé à l'école nationale d'art de la Villa Arson à Nice, il exerce depuis une dizaine d'années l'activité d'artiste plasticien.

De 1998 à aujourd'hui, Yann a participé à diverses expositions collectives en France, et présenté des expositions et des réalisations personnelles.

 

2005 : exposition personnelle au centre d'art contemporain La Criée, à Rennes. 2007 : séjour en Islande, dans le cadre du projet photographique "Et in Arcadia ego", soutenu par de nombreux partenaires publics et privés. 2008 : expositions personnelles liées à ce projet et à ce voyage, en Bretagne (artothèque de Vitré, notamment). 2009 : publication du livre "Et in Arcadia ego, Islande", accompagné d'un dvd, chez Zédélé Editions (Brest)

 


Yann Lestrat    > 06 66 81 70 92    > 02 23 36 08 57    > yann.lestrat2@free.fr

[Découvrez l'article complet ] dans le tendance mag de Novembre 2009