SERAX & LES DESIGNERS

SERAX & LES DESIGNERS

 

L’intérieur d’une maison reflète la personnalité de ceux qui y vivent, c’est pourquoi Serax ne développe que des objets d’exception qui contribuent à la création d’un cadre de vie unique. Nous vous présentons quelques-unes de leurs puissantes collections de meubles et luminaires, certaines nouvelles, d’autres plus anciennes, imaginées aussi bien par des designers établis, comme Vincent Van Duysen, que par des nouveaux talents, comme Seppe Van Heusden. Ces articles sont fabriqués dans différentes régions du monde par des artisans qualifiés, avec lesquels Serax entretient une relation de longue date fondée sur le respect mutuel.

Les collections de Serax sont uniques en leur genre par leur design et leurs matériaux, sans jamais perdre de vue l’essence de leur philosophie, à savoir accessibilité, qualité et fonctionnalité.

articles récents

Valorisez votre espace extérieur

Pour profiter pleinement de son extérieur, sans souffrir d’une chaleur ou d’une exposition solaire excessive, ombrager un espace de détente est indispensable. Les marques spécialisées proposent de nombreuses solutions …

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

Vincent Van Duysen

 

Le designer

Vincent Van Duysen (né en 1962) fait partie des architectes et designers d’intérieur et de produits belges les plus connus. Son style associe purisme et usage n des matériaux. Ses créations intemporelles sont ramenées à leur quintessence. Loin de toute exubérance, sa collection Vincent Van Duysen imaginée pour Serax se distingue spontanément par sa simplicité et son esprit serein.

L’histoire

Après des collaborations réussies axées sur des articles de table et du mobilier d’extérieur, Serax et Vincent Van Duysen unissent à nouveau leurs forces pour créer une collection de canapés exprimant l’ADN des deux institutions. “Je me suis dit que ce serait une chouette idée si nous pouvions traduire en produit édité une pièce sur mesure que j’utilise très souvent dans mes projets. C’est ainsi que cette collection a commencé à prendre forme. Le nom Rudolph se réfère à Rudolf Michael Schindler, un protagoniste majeur du modernisme américain mid-century. J’ai beaucoup d’admiration pour lui. “Le style mid-century est très inspirant pour mon travail, comme les banquettes intégrées typiques qui habillent les intérieurs modernes. Mais la source d’inspiration la plus significative pour cette collection a été le canapé de ma maison au Portugal, en raison de ses proportions, de ses lignes et de la sérénité qu’on éprouve en le regardant ou en s’y asseyant.”

L’objet

Le canapé Rudolph est proposé en version indépendante, en deux/trois places et en monoplace, avec des tables d’appoint en bois avec plateau en marbre. Des tables d’appoint et centrales indépendantes complètent la collection. “J’ai choisi de travailler avec du bois massif teinté noir ou cognac et du marbre, pour la texture, la chaleur et la tactilité de ces matériaux. Tous les tissus sélectionnés pour cette collection sont fabriqués sur mesure en Belgique et se déclinent en blanc cassé, beige, sable, fumée et os. Rudolph est une gamme de canapés organiques et super confortables, extrêmement polyvalents. “Nous sommes très heureux du résultat final, à la fois très Serax et très Vincent Van Duysen.”

Vincent Van Duysen
image

image (5)
image (4)

Marie Michielssen

 

La designer

“L’amour et la beauté sont le fil conducteur de ma vie. L’amour est l’antidote à toute la laideur et la dureté de ce monde. Je puise énormément d’inspiration dans la beauté qui m’entoure, mais aussi dans la beauté et le talent que je vois chez les gens. Travailler avec des personnes de talent, artisanes et artisans, élever mes créations à un niveau supérieur m’apporte énormément de satisfaction.
Au fil des ans, j’ai aspiré à plus d’authenticité dans mon travail. Je me débarrasse du super u et me e à mon intuition, mon expérience et aussi ma sagesse pour créer des objets plus signi catifs. Avec l’âge, j’attache toujours plus d’importance au fait que mes créations puissent résister à l’épreuve du temps et durer plusieurs générations.”

L’histoire

Je crée des objets pour Serax depuis 25 ans déjà. Au fil des ans, j’ai évolué avec l’entreprise, qui fournissait initialement des pots et vases décoratifs à des euristes et jardineries. Je suis tombée sur Serax alors que je cherchais un grossiste à même de distribuer ma collection de pots de eurs. Graphiste de formation, je me suis mise à mon compte en 1995. Un ami m’a donné l’idée de peindre les typiques pots en terre cuite abondamment présents dans les serres. Je suis alors passée dans des entreprises horticoles pour acheter, peindre et patiner ces anciens pots de fleurs, qui ont connu un succès immédiat. L’ensemble du processus de production et de vente devenant trop important pour ma petite entreprise, j’ai présenté la collection à Serax, dont je suis restée la créatrice attitrée. Grâce au travail acharné, au dévouement et au soutien d’une équipe formidable, Serax est devenue une marque lifestyle internationale dont nous sommes très fiers.

Le produit

Outre son amour de l’architecture et de l’art, Marie s’inspire également de la nature. Tons chauds et terreux, vert profond, teinte naturelle du plâtre ou de l’argile: toutes ces nuances directement empruntées à la nature se retrouvent dans son travail. Mais une création peut aussi naître d’un besoin. Il y a quelques années, Marie était par exemple en quête d’une belle table ronde pour sa nouvelle maison. N’ayant pas trouvé d’emblée ce qu’elle cherchait, elle a conçu une table dans son propre style signature: sculpturale, aux proportions parfaites, mais dans un matériau naturel et chaleureux. Virginia, sa première grande table, était née. Finie avec le même souci du détail, la chaise Paulette s’harmonise parfaitement avec la table Virginia de Marie Michielssen. Pour Paulette, Marie est partie d’une assise elliptique, qui confère à la chaise une expression bien particulière. Le dossier suit la courbure de l’ellipse et permet plusieurs positions assises, de la simple position redressée à table à une pose plus latérale et détendue, un bras reposant librement sur le dossier.

Marie Michielssen
Marie Michielssens

EARTH

EARTH

Rebelle aux techniques mécaniques modernes, Marie modèle à la main chaque pièce en papier recyclé et hisse ainsi l’abandon de la perfection au rang de nouvelle forme artistique. Longs et étroits, ou au contraire petits et arrondis : aucun article de la collection papier mâché de Marie Michielssen est identique.

HELENA

HELENA

Les cinq nouveaux vases en grès brun foncé, presque noir, sont les premiers pas de Marie Michielssen en tant que céramiste. Ceux qui suivent Marie savent qu’elle aime travailler de ses mains. À ce sujet, elle a précédemment déclaré qu’en raison de la nature répétitive des actions, le modelage avec du plâtre et du papier mâché était pour elle presque méditatif.

JOSÉ LEVY

 

Le designer

José Lévy est un artiste parisien et un voyageur qui navigue avec talent et poésie fantasque entre les différentes sphères de la mode, des arts décoratifs, du design et des installations muséales. Son approche humaniste constitue le point de départ et le moteur de chacun de ses projets. Fournisseur d’objets singuliers et intimes, José Lévy tisse des liens entre ses créations et leurs destinataires. Re-créateur de souvenirs, personnels ou empruntés, José Lévy anime chacune de ses créations de la fantaisie et de la rigueur qui le caractérisent. Lauréat de la Villa Kujoyama, Grand Prix de la Ville de Paris et Chevalier des Arts et des Lettres, il conçoit pour un public toujours avide d’histoires passées et d’horizons nouveaux. Portrait of José Lévy by Cécil Mathieu.

L’histoire

Pour le designer et artiste José Lévy, la collection Fontainebleau est un projet très personnel, puisqu’il a conçu ces meubles d’extérieur pour sa propre maison de campagne, près de Fontainebleau. “J’aime cet environnement naturel, mais je suis également très attiré par le dynamisme de la ville de Paris, qui n’est qu’à une heure de route. Je suis très intéressé par la façon d’intégrer la nature dans la ville.” Conçue pour s’adapter aux deux environnements, la collection Fontainebleau se compose de six éléments: un canapé, un fauteuil, une chaise, une table ronde, un lit de jour et une table d’appoint, tous conçus comme autant de petites compositions architecturales répondant aux différentes fonctions d’un salon de jardin – se reposer, manger, travailler et jouer; seul ou à plusieurs.

Le produit

José Lévy ne vise aucunement la célébrité en créant des objets qui attirent toute l’attention. Au contraire, il préfère créer des objets fonctionnels qui ne soient ni ennuyeux ni bling-bling. “Pour mes créations, je n’impose jamais de stratégie d’utilisation unique. J’aime qu’on interprète mon travail. Je fournis l’alphabet qui permet aux personnes de créer leurs propres mots. Chacun est libre de créer son univers personnel avec les meubles.” Un univers qui n’est pas strictement limité aux journées d’été ensoleillées. Tant le matériau (acier) que la couleur (vert profond) permettent à la collection Fontainebleau de passer l’hiver à l’extérieur. “J’aime la façon dont ces pièces se fondent dans la nature.”
Grâce aux perforations présentes dans les surfaces en acier, on obtient une collection très légère et modulaire, facile à déplacer en fonction des différentes occasions. “Les petits points dans la surface peuvent également évoquer un jeu de lumière et d’ombre, notamment lorsque les éléments sont placés sous un arbre”, ajoute Lévy. Afin d’assurer un confort de détente optimal, la collection a été équipée de deux types de coussins différents : fermes pour les sièges, et plus moelleux pour le dossier et les accoudoirs. “Un peu comme si vous preniez votre propre oreiller pour l’utiliser au jardin.”

JOSE LEVY

image (4)

image (2)

image (3)

image (1)

Seppe Van Heusden

 

Le designer

Le designer néerlandais Seppe van Heusden se base sur son intuition pour créer des objets et leur donner un sens dans leur contexte et leur espace. Il est diplômé de la Lund University School of Industrial Design en Suède et y donne cours depuis 2020. En parallèle, il s’est installé comme designer indépendant et se concentre sur l’éclairage, le mobilier et les objets d’intérieur. Dans le cadre de son travail, il recherche un lien architectural pour concevoir des objets intemporels. Il se sert de contrastes pour conférer de la subtilité et de la spontanéité à ses créations. Depuis son expérience avec la porcelaine, il travaille avec des matériaux authentiques qu’il marie pour obtenir un résultat naturel./p>

L’histoire

La collaboration entre Serax et le designer Seppe van Heusden repose sur une passion commune pour les matériaux authentiques et les créations contemporaines. Avec Seam, il a imaginé une collection polyvalente composée de lampes en porcelaine et en métal. L’idée qui sous-tend la collection consistait avant tout à créer divers éléments d’éclairage dont la conception mettrait en valeur les qualités uniques des matériaux utilisés. Le nom Seam renvoie au joint qui naît du processus de coulage traditionnel de la porcelaine et qui se voit clairement sur le haut de la lampe. Au lieu de cacher ou d’effacer ce joint, Seppe van Heusden a décidé de le souligner en tant qu’élément caractéristique du design.

Le produit

Les formes douces de la porcelaine apportent une note poétique aux créations. L’armature en acier noir mat se veut volontairement minimaliste et épurée pour mettre en avant la transparence et la légèreté de l’abat-jour en porcelaine. Avec ses couleurs neutres et ses formes sobres, Seam trouve aisément sa place dans tous les intérieurs et toutes les ambiances.
La collection Seam se compose d’un lampadaire, d’une lampe à poser, d’une applique murale en deux tailles et d’une suspension en trois tailles. Seules ou combinées, les lampes sont joliment mises en valeur. Le câble réglable en longueur permet par ailleurs d’adapter la hauteur de l’abat-jour.

SEPPE VAN DUYSEN

image (3)

image (2)

image (1)

FRÉDÉRICK GAUTIER

 

Le designer

A la croisée de l’art et du design les céramiques de Frederick Gautier parlent de fonction, d’outil, d’instrument, de nécessité, du nécessaire, et de formes utiles.
Dans ce travail s’instaure une dialectique entre la forme et l’organique, le vivant et le fabriqué, l’objet et l’espace, l’habitat et l’habite ; entre l’immanent et le permanent. Utilisant un répertoire de formes simples, l’ artiste revendique ses liations : le Bauhaus, Le Corbusier ou Mallet Stevens.
Frederick Gautier travaille la céramique dans son atelier parisien et mène aussi dans sa production toute une re exion qui questionne le matériau , le béton tout particulièrement. Dans cette perspective moderniste proche d’une esthétique brutaliste, le travail de la matière est essentiel. Les aspects de béton brut, les reliefs, les textures sont priviligés à toute ornementation.
En écho à ces formes simples, Frederick Gautier signe ses créations : FCK, à la fois contraction de son prénom et sigle qui désigne dans le vocable de l’architecture la résistance caractérique du béton en compression à 28 jours, soit une lune.

L’histoire

“Malgré mon très vif intérêt pour le brutalisme, je n’aime guère les objets véritablement bruts. Je recherche surtout la simplicité et la fonctionnalité.”
Pour Gautier, il est primordial d’inciter l’utilisateur à se montrer créatif avec les formes. Pour imaginer des figures, délimiter l’espace, pour servir le thé ou s’y reposer les pieds.
Ayant affirmé son style avec le service FCK largement salué, il étend à présent son travail au béton. Frédérick Gautier a rencontré tard le succès dans le monde du design. En effet, il a mis plus de vingt ans à troquer son emploi dans le secteur culturel contre l’insécurité du travail de designer. Du reste, le terme « designer » ne lui correspond pas tout à fait. Frédérick Gautier est un artiste du béton. Aucune de ses créations n’est futile. Derrière chaque objet se cachent une inspiration mûrement réfléchie, une histoire, une technique peaufinée durant de longs mois. Les œuvres brutalistes de Gautier ne laissent personne indifférent. On les aime ou on les déteste. Cette année, il étend sa collaboration avec Serax en proposant trois nouveaux objets : la table d’appoint sur roulettes C-Table, l’ingénieuse lampe Cube et le siège Seat And Vase qui se transforme en vase.

FRÉDÉRICK GAUTIER

image (1)

image (2)

image (1)

articles récents

Valorisez votre espace extérieur

Pour profiter pleinement de son extérieur, sans souffrir d’une chaleur ou d’une exposition solaire excessive, ombrager un espace de détente est indispensable. Les marques spécialisées proposent de nombreuses solutions …

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

ABONNEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

    Devenir annonceur sur TENDANCES MAGAZINE
    Professionnels, communiquez sur TENDANCES MAGAZINE

    et profitez d’une incomparable visibilité sur le web !

    voir plus

    Aller en haut