Accueil » Amélie du Chalard décomplexe les codes de l’art contemporain

Amélie du Chalard décomplexe les codes de l’art contemporain

Amélie du Chalard, née d’une mère artiste et d’un père avocat d’affaires, a hérité d’un double talent pour les arts et la finance. Après des études préparatoires et un diplôme de finance en école de commerce qu’elle obtient avec brio, elle commence sa carrière très jeune chez Rothschild & Cie où elle restera pendant 6 ans. Elle passe pourtant son temps libre à collectionner les artistes qu’elle aime, d’abord pour elle-même, puis pour ses amis. En 2015, elle se lance et décide de quitter la finance pour se consacrer à sa passion et fonder Zeuxis. Visionnaire, elle associe un site marchant à une maison d’art où les œuvres ponctuent chaque espace de son intérieur. Pour s’ouvrir à l’international, Zeuxis est rebaptisé en 2018, la Maison d’art Amelie.

LA MAISON D’ART AMELIE

À deux pas de la rue des Martyrs à Paris, dans le 9ème arrondissement, la Maison d’art Amelie, propose les œuvres d’une centaine d’artistes et de designers contemporains. Fondée par Amélie du Chalard, la Maison d’art Amelie sert d’écrin aux peintures, gravures, sculptures, photographies, vidéos, et objets d’art. Les aficionados de l’art abstrait peuvent se projeter dans un intérieur domestique familier avant d’acquérir l’œuvre de leur choix.

Chez Amelie, l’art se vit naturellement. La galerie a été imaginée comme une maison de ville, où les œuvres ponctuent chaque pièce : de l’entrée au living room et de la chambre à la salle de bains. D’une superficie de 230 m2 répartis sur deux étages, l’espace a été repensé par l’agence d’architecture Batiik Studio. Du bâtiment datant des 18ème et 19ème siècles, l’agence d’architecture a conservé certains éléments anciens comme les poutres Eiffel et haussmanniennes tout en composant un intérieur chic et bien ancré dans son époque.

Vous êtes revendeur ?

Abonnez vous pour apparaitre sur le site

Devenir annonceur

articles récents

Entre tradition et modernité : les tapis

Graphiques, minimalistes, colorés, floraux, rectangles ou ronds, à poils longs ou courts, à motifs ou unis, les tapis boostent notre décoration et habillent nos intérieurs. Véritables accessoires déco, ils révèlent …

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

Vous êtes revendeur ?

Abonnez vous pour apparaitre sur le site

TENDANCES MAGAZINE Magazine Deco Maison 3 1

Au rez-de-chaussée, le visiteur est plongé dès son arrivée dans l’univers d’Amelie et de ses artistes avec des murs immaculés habillés de tableaux. Par un escalier en demi-cercle, on accède au living room, dans lequel meubles de designers et œuvres d’art créent une ambiance d’une modernité vivifiante. Au sol, un terrazzo pastel XXL capte tous les regards.

À l’étage, un espace décloisonné comprenant salle à manger, salon, et cuisine ouverte composent la pièce à vivre où il fait bon recevoir. Côté jardin, de grandes ouvertures laissent entrer la lumière et offrent une vue panoramique sur une cour intérieure à la végétation luxuriante. Côté rue, la chambre est blottie derrière de hautes portes vitrées. La salle de bain THG Paris d’une élégance épurée en noir et blanc jouxte la chambre.

Partout, les œuvres d’art et les objets de design trouvent leur place. Tous les deux mois, Amélie du Chalard propose une nouvelle exposition qui met en exergue un duo ou un trio d’artistes.

UNE MINI ROOM DÉDIÉE AUX PETITS FORMATS

La Maison d’art Amelie est un format de galerie différent qui décomplexe les codes de l’art contemporain et qui donne un nouveau souffle aux galeries traditionnelles. C’est pour s’ouvrir encore plus à tous les curieux qu’Amélie du Chalard a lancé une mini room, ouverte au public du mardi au samedi. Cet espace abrite les petits formats, les objets d’art et de design à prix doux, à partir de 150 €.

Cette annexe, voisine de l’art room, a été aménagée par les architectes Batiik Studio. Comme sa grande sœur, la mini room conserve son atmosphère où il fait bon vivre. Le sol en béton ciré bois de rose répond au mur en pierres apparentes recouvert d’œuvres, que des appliques murales viennent mettre en lumière. Deux œuvres in situ de Nadine de Garam et de Delphine de Luppé composent un langage artistique qui rythme les murs. Enfin, deux spectaculaires portes vitrées avec une armature en bois délimitent l’espace et reprennent les codes de l’art room.

D’un œil avisé, au fil de ses rencontres et de ses découvertes, Amélie du Chalard repère le travail d’artistes et de designers qui viennent prendre place en plein cœur du 9ème arrondissement, 6-8 rue Clauzel, dans l’art room, comme dans la mini room.

ENTRETIEN AVEC AMÉLIE DU CHALARD

Comment est né votre concept ?
À l’époque où je travaillais dans une banque d’investissement, il m’est arrivé de constater que mon entourage faisait preuve d’une certaine réticence à franchir le seuil d’une galerie d’art contemporain et ne savait pas non plus vers quel artiste ou vers quel médium se tourner. Forte de cette analyse, l’idée d’un concept qui allierait accessibilité, conseil personnalité et variété des œuvres proposées a commencé à germer dans mon esprit. J’avais envie de m’adresser et de toucher tous types de clientèle.

Comment avez-vous choisi les artistes que vous accompagnez ?
Tous les artistes sont des professionnels avec une démarche artistique et esthétique forte. Je n’ai pas de medium de prédilection, mais j’avais envie de fédérer les artistes et les œuvres autour d’un thème commun : l’abstraction. La figuration est une sorte de reproduction alors que le pouvoir de l’abstraction permet à l’artiste d’écrire son propre langage. Le spectateur peut alors voir l’œuvre de manière subjective et se créer un imaginaire personnel sans limite.

Qui sont ces artistes ?
Un premier cercle d’artistes sont de jeunes talents prometteurs que j’ai rencontré lors des portes ouvertes des Beaux-Arts de Paris. J’y allais déjà étant enfant et j’y retourne à chaque fois avec un œil neuf pour découvrir de nouveaux artistes. J’accompagne aussi des artistes déjà établis à la notoriété grandissante et dont le prix des œuvres reste raisonnable. Enfin, nous exposons aussi des artistes plus visibles et côtés sur le marché de l’art parmi lesquels Marie-Claude Bugeaud, Bruno Dufourmantelle, ou encore Claude Viallat, etc.

Et vos projets B TO B ?
De plus en plus, la Maison d’art Amelie s’adresse aux institutionnels, aux entreprises, et aux architectes pour les accompagner. Cela peut être pour de grands groupes, des professions libérales, des hôtels ou des communes, qui nous demandent conseil pour des projets d’aménagement artistique. Sculpture monumentale urbaine, tableaux aux murs d’une salle de réunion d’un fond d’investissement, d’une chambre d’hôtel ou d’une boutique de luxe, l’écriture artistique devient un outil de communication externe auprès du grand public et interne auprès des collaborateurs.

– Get to know your inner sensibility –

– Se rendre sensible au sensible –

amelie-paris.com

Vous êtes revendeur ?

Abonnez vous pour apparaitre sur le site

Devenir annonceur

articles récents

Entre tradition et modernité : les tapis

Graphiques, minimalistes, colorés, floraux, rectangles ou ronds, à poils longs ou courts, à motifs ou unis, les tapis boostent notre décoration et habillent nos intérieurs. Véritables accessoires déco, ils révèlent …

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

ABONNEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

    Devenir annonceur sur TENDANCES MAGAZINE
    Professionnels, communiquez sur TENDANCES MAGAZINE

    et profitez d’une incomparable visibilité sur le web !

    voir plus

    2021-02-15T15:54:39+01:00février 2021|
    Aller en haut