Inga Sempé : DESIGNER LIBRE !

Designer française née à Paris, Inga Sempé est diplômée en 1993 de l’Ensci – Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle à Paris.

© SofiaSanchez-MauroMongiello

Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis – Académie de France – à Rome, elle travaille en tant qu’indépendante depuis 2000. Elle a commencé à collaborer avec les entreprises italiennes Cappellini et Edra. Celles-ci seront suivies d’autres sociétés françaises, japonaises, italiennes ou scandinaves telles HAY, Ligne Roset, Wästberg, Magis, Alessi, LucePlan, Mutina, Røros, Moustache, Svenskt Tenn, Gärsnäs …

Inga Sempé fait partie de ces femmes brillantes que l’on admire. Rien ne semble lui résister. Elle ose s’aventurer dans des domaines multiples et variés. Elle est aussi talentueuse qu’elle est humble. C’est dans toutes ces facettes de sa personnalité qu’elle tire des créations poétiques et sans artifice.

Inga Sempé est libre de penser, libre de s’exprimer, libre de créer & libre de nous faire rêver.

Vous êtes revendeur ?

Abonnez vous pour apparaitre sur le site

Devenir annonceur

articles récents

Qui es-tu Laurence JENK ?

Plus connue sous le nom de Laurence JENKELL, en 2020 l’artiste autodidacte change sa signature pour un nom plus court aux accords modernes : JENK. Son objectif ? Faire évoluer son identité pour mieux protéger ses nouvelles réalisations.

© MorganeLeGall

Pandarine de HAY, Danemark, 2020

Pandarine est un canapé modulable confortable aux configurations variées. Son assise est pensée comme un matelas et son dossier est constitué d’oreillers moelleux, pliables individuellement. On peut y greffer deux types d’accoudoirs, des polochons ronds ou des oreillers inclinables comme le dossier.

Pandarine est proposé en 2 ou 3 places, auxquelles on peut ajouter un module d’angle ou une méridienne pour combiner positions assises et allongées. Les pieds sont proposés en bois, en acier chromé, en couleur ou encore recouvert d’une chaussette de textile identique à celui du canapé.

© StudioSempix

Fonte de HAY, Danemark, 2020

Inspirés par les pique-fleurs placés dans le fond des vases, ce lourd bougeoir en fonte – dont c’est le nom – présente des pointes entre lesquelles on insert librement les bougies. La liberté de composition contraste avec l’aspect rugueux de l’objet. Les picots sont espacés de manière à accueillir les chandelles classiques comme celles d’un diamètre inférieur. Fonte existe en deux tailles, à placer en centre de table ou devant une fenêtre, comme c’est l’usage dans les pays scandinaves.

Vitrail de MAGIS, Italie, 2018

Un miroir permet de se refléter mais surtout d’animer un mur, d’illuminer une pièce telle une fenêtre ou une lampe économique toujours allumée. Chez les antiquaires on croise souvent des miroirs dits vénitiens où la glace centrale est entourée de morceaux de miroirs, une solution utile et belle pour encadrer et refléter à la fois.

« C’est cette idée que j’ai voulu mettre à profit avec la collection Vitrail, en mariant miroir clair et coloré. J’ai conçu des glaces composées de plusieurs morceaux de miroirs aux teintes contrastées. Ceux-ci sont maintenus entre eux par un cadre en caoutchouc injecté dont la souplesse permet l’insertion des fragments entre de fines structures de gomme à section triangulaire. »

Vitrail existe en 4 formats, à accrocher horizontalement ou verticalement. La collection comprend un petit carré, un grand rectangulaire, un ovale et un rond divisé en 5 bandes.

© StudioSempix

Herringbone de CRANE, Royaume-Uni, 2017

Herringbone est un long grill en fonte à poser sur deux feux, dessiné pour l’entreprise anglaise Crane. Les stries en chevron guident la sauce jusqu’aux deux becs verseurs.
Il est fabriqué en France, chez Godin.

Île de WASTBERG, Suède, 2015

Île est un petit luminaire multifonction qui réinterprète la classique lampe à pince. Elle peut aussi bien être posée sur une table, fixée au mur, ou encore accrochée sur une étagère ou au bord d’une table grâce à sa pince très pratique. Cette lampe est très facilement maniable et s’intègre dans toutes les pièces de la maison. Avec son abat-jour orientable et ses différentes couleurs disponibles, Île est une lampe très attachante !

© AlessandroPaderni-EyeStudio

Tratti de MUTINA, Italie, 2014

Tratti, est une collection de carrelage en grès cérame, recouverts de motifs subtils comme crayonnés. Chaque design fait référence à un univers différent, des champs vus du ciel, aux tissus, à la broderie et aux symboles des légendes cartographiques.
La série de carrelage peut faire l’objet d’un assemblage entre les divers motifs et coloris afin de créer des combinaisons multiples. Trois couleurs neutres et 8 modèles sont proposés pour ces mosaïques permettant une atmosphère unique.

 ©StudioSempix

©ClaireLavabre

Ruché de LIGNE ROSET, France 2010

Une couette au matelassage singulier appelé Ruché couvre une structure fine en hêtre massif. Accueillant et moelleux, ce canapé existe en version 2 ou 3 places, mais aussi sous forme de méridienne avec une tablette intégrée. Dans la même collection on retrouve également un fauteuil, un pouf et un lit, tous plus confortables les uns que les autres.

Plissée de CAPPELLINI, Italie, 2003

Faite de tissu polyamide plissé, cette suspension légère est maintenue par une fine structure métallique invisible. Les premiers prototypes échelle 1 ont été fait en papier plissé à la main. La suspension Plissée prend plusieurs apparences pour jouer les associations et cela lui sied à merveille.

© ClaireLavabre

LES PROJETS

Nous avons pu obtenir quelques informations sur les projets à venir de Inga Sempé.
Elle travaille actuellement sur :
Une collection de casseroles pour la marque française Revol.
Un tabouret pour la marque suédoise Articles.
Une collection d’objets et de textiles pour la marque finlandaise Iittala.
Une lampe et des décorations de noël pour HAY.
Du carrelage pour la marque italienne Mutina.
A suivre de près …

Vous êtes revendeur ?

Abonnez vous pour apparaitre sur le site

Devenir annonceur

articles récents

Qui es-tu Laurence JENK ?

Plus connue sous le nom de Laurence JENKELL, en 2020 l’artiste autodidacte change sa signature pour un nom plus court aux accords modernes : JENK. Son objectif ? Faire évoluer son identité pour mieux protéger ses nouvelles réalisations.

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

ABONNEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

    Devenir annonceur sur TENDANCES MAGAZINE
    Professionnels, communiquez sur TENDANCES MAGAZINE

    et profitez d’une incomparable visibilité sur le web !

    voir plus

    mai 2021|
    Aller en haut