LES ICÔNES DU DESIGN

image

Nous rendons hommage au travail des grands noms du design. Pierre Paulin, Charlotte Perriand, Charles et Ray Eames… et bien d’autres. Des genres emblématiques qui ont marqué le monde de la conception. Pour preuve la plupart des créations sont aujourd’hui encore rééditées.

articles récents

A CHAQUE PIÈCE SON REVÊTEMENT DE SOL

Marbres chics à souhait, imitations bois saisissantes de réalisme, mix & match de divers matériaux, décors minéraux, bois massifs … Les grandes marques de revêtements s’inscrivent résolument dans la tendance et habillent tous les sols de la maison.

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

EERO ARNIO

img2

Ball Chair – 1963

Le designer finlandais Eero Aarnio, né en 1932, est l’un des grands innovateurs du design de mobilier moderne. Dans les années 1960, Eero Aarnio a commencé à expérimenter le plastique, les couleurs vives et les formes organiques, rompant avec les conventions traditionnelles du design. Ses créations en plastique, désormais emblématiques, comprennent les chaises Ball (1963), Pastil (1968) et Bubble (1968), qui font écho à la culture pop et à l’esprit de leur époque. De nombreuses œuvres d’Aarnio gurent dans les musées les plus prestigieux du monde, notamment le Victoria and Albert Museum de Londres, le MoMA de New York et le Vitra Design Museum de Weil am Rhein.

img4

Focus Chair – 2002 – & Parabel Table – 1994

img3

Puppy de Magis Me Too – 1990-2021

CHARLES ET RAY EAMES

img6

img5

© Eames Office, LLC

Charles Eames, né en 1907 à Saint Louis, dans le Missouri, étudie l’architecture à l’université Washington de Saint Louis. Son travail attire l’attention de Eliel Saarinen qui lui propose une bourse à la Cranbrook Academy of Art de Michigan en 1938. En 1940, il remporte avec Eero Saarinen le premier prix du concours Organic Design in Home Furnishings, organisé par le MoMA de New York.

Ray Eames, née en 1912 étudie la peinture au Bennett College de Millbrook à New York. En 1937, elle participe à la première exposition du groupe American Abstract Artists au Riverside Museum à New York. Elle s’inscrit à la Cranbrook Academy of Art en 1940.

Charles et Ray Eames se marient en 1941 et s’installent à Los Angeles où ils commencent à expérimenter ensemble les techniques de moulage tridimensionnel du contreplaqué. L’objectif était de créer des chaises confortables et abordables. En 1946, ils exposent leurs créations mobilières expérimentales au MoMA.

La société Herman Miller à Zeeland, dans le Michigan, commence alors à produire les meubles Eames. En 1948, Charles et Ray participent au concours « Low-Cost Furniture » du MoMA, et en 1949, ils réalisent la maison Eames comme leur résidence privée. En plus de leur travail dans le domaine du design mobilier et de l’architecture, ils s’essayent aussi régulièrement au graphisme, à la photographie, à la réalisation de films et d’expositions.

Charles et Ray Eames ont eu une influence profonde et durable sur Vitra. C’est la rencontre avec leur travail qui a marqué les débuts de l’entreprise comme fabricant de meubles. Cependant Charles et Ray Eames n’ont pas marqué Vitra par leurs seules créations. Jusqu’à ce jour, leur philosophie de conception continue à déterminer notablement les valeurs, l’orientation et les objectifs de l’entreprise.

ARNE JACOBSEN

img2

© Jørgen Strüwing

img7

Chaise Drop de Fritz Hansen, conçue par Arne Jacobsen et remise au goût du jour dans des couleurs contemporaines.

Arne Jacobsen naît à Copenhague en 1902. Architecte, designer, botaniste, et visionnaire, il a plus d’une corde à son arc. Mais c’est avant tout son travail de sculpteur que l’on retrouve dans tout ce qu’il entreprend.

Déjà à l’âge de 23 ans, le jeune étudiant en architecture provoque l’émoi avec ses créations de mobilier et se forge la réputation d’un élève incroyablement doué. Il remporte par exemple en 1925 une médaille d’argent à l’Exposition Internationale des Arts décoratifs de Paris grâce à l’une de ses chaises. Point de départ de sa carrière d’architecte, il va ensuite concevoir des bâtiments remarquables au Danemark et dans toute l’Europe entre les années 30 et 60, parmi lesquels le complexe résidentiel Bella Vista au nord de Copenhague ou l’université Sainte Catherine à Oxford en Angleterre. Arne Jacobsen a montré qu’il pouvait tout sculpter : chefs d’œuvres d’architecture et mobilier d’excellence.

AD’un côté, Arne Jacobsen est un moderniste perfectionniste et entêté, auquel aucun détail n’échappe. De l’autre, il est également un botaniste amoureux de la nature et deviendra par la suite un père de famille épanoui. De façon générale, le professionnalisme et la passion qu’il a nourris pour son travail sont deux caractéristiques qui reviennent systématiquement dans toutes les descriptions du designer, y compris lorsqu’il se décrivait lui-même. En tant que designer, il a toujours privilégié une approche minimaliste et une démarche fonctionnaliste. Pourtant, l’esthétique constituait pour lui une fonction essentielle de ses réalisations et il n’a jamais manqué une occasion de démontrer sa maîtrise esthétique avec chacune d’elles.

ADesigner prolifique, Arne Jacobsen a imaginé de nombreuses créations pour Fritz Hansen, dont beaucoup sont aujourd’hui déclinées quasiment à l’in ni par la marque. Mais le point commun entre toutes ces pièces, c’est une expression singulière, qui révèle la patte du perfectionniste et une approche du design fondée avant tout sur l’innovation.

img1

Fauteuils Egg et Swan de Fritz Hansen. Ils font partie des best-sellers les plus reconnaissables du XXème siècle.

PIERRE PAULIN

Pierre Paulin est un designer français. Il naît le 9 juillet 1927 à Paris et meurt le 13 juin 2009 à Montpellier. Il est particulièrement connu pour avoir révolutionné le design d’après-guerre, en France mais aussi à l’international, notamment grâce à ses fauteuils et canapés « Pop » recouverts de jersey.

Pierre Paulin a conçu de nombreux fauteuils, chaises et divans aux allures très pop. Sa spécialité ? Intégrer des rembourrages généreux en mousse, avec des housses en jersey (un procédé révolutionnaire à l’époque !) pour un accueil doux et chaleureux. On retient par exemple le fauteuil Pacha, le fauteuil Tongue, le fauteuil Ribbon encore la Orange slice Chair F437.

N’hésitez pas à parcourir ses oeuvres sur Du Grand Art, cette Bible des Arts Décoratifs a bien entendu réservé un article spécial pour chacune des créations incontournables du designer.

 

img10

PAULIN

img4

img6

© CGionata Xerra

ANDREE PUTMAN

Inclassable, atypique, profondément libre, Andrée Putman a durant toute sa carrière, imaginé des ponts entre les différents arts, la mode, la décoration et le design.

Andrée Putman naît en 1925 dans une famille bourgeoise de banquiers et notables d’origine lyonnaise. Andrée développe un goût artistique précoce mais aussi le rejet des conventions bourgeoises. Elle n’a alors qu’une idée en tête s’émanciper ! Andrée Putman devient journaliste pour plusieurs magazines puis rejoint en 1958, en tant que styliste, la chaîne de magasins populaires Prisunic, où elle s’emploie « à faire de belles choses pour rien ».

En 1971, elle crée avec son ami Didier Grumbach une société innovante spécialisée dans le développement du prêt-à- porter : Créateurs et Industriels. En 1978, Andrée Putman créé la société Ecart et ressuscite les talents oubliés des années 1930. Elle élabore un catalogue d’une inestimable cohérence. « Mon seul souci était de me dire : si j’intéresse au moins dix personnes, j’aurai accompli quelque chose qui va me porter toute ma vie. »

En 1984, l’aménagement de l’Hôtel Morgans à New York, premier boutique hôtel au monde, marque un tournant dans sa carrière : elle parvient à réaliser un hôtel de luxe avec très peu de moyens. Andrée est ainsi appelée pour aménager de plus en plus de projets d’architecture intérieure et conçoit les intérieurs d’hôtels pour Sheraton ou Ritz Carlton, des boutiques pour Azzedine Alaïa et Karl Lagerfeld. A travers ses réalisations, Andrée Putman souhaite réconcilier les matériaux riches et pauvres et utiliser de manière inédite la lumière. Elle s’applique à mettre les espaces à nu pour retrouver leur origine.

« Les intérieurs les plus réussis sont ceux où l’on ne remarque pas l’originalité, mais où l’on a juste le sentiment de bien s’y sentir. »

En 1997, Andrée Putman crée le Studio Putman, spécialisé en architecture intérieure, design et scénographie. Elle aménage partout dans le monde des hôtels, des résidences privées, des bureaux, des boutiques et imagine des objets et du mobilier. En 2007, c’est un nouveau et grand chapitre qu’Andrée Putman a souhaité ouvrir en confiant à sa fille, Olivia, les rênes de son studio pour pérenniser un savoir-faire, une griffe, un style, une estampille.

Indifférente aux tendances, Andrée Putman nous rappelle en permanence que le design doit servir à adoucir et embellir la vie. « J’aime le beau et l’utile, et plus encore le beau dans l’utile. »

img2

© Xavier Béjot – Tripod Agency

img8

© Deidi von Shaewen

CHARLOTTE PERRIAND

Charlotte Perriand est une architecte, designer et photographe française née en 1903. Elle nous a quitté en 1999.

Figure majeure de l’histoire de la modernité, liée aux avant-gardes européenne, japonaise et brésilienne, elle a contribué à mettre les avancées modernes au service du plus grand nombre.
Charlotte Perriand c’est le design, la conception architecturale, la rationalisation de l’espace, le mobilier aux multiples inspirations, mais c’est aussi et surtout les rencontres. Cette artiste a côtoyé les plus grands, elle a retrouvé Jeanneret et Le Corbusier, elle a rejoint la Galerie Steph Simon au côté de Jean Prouvé, elle collabore avec Serge Mouille ou encore Francis Jourdain, Raymond Templier ou Eileen Gray.

Ainsi les années de collaboration, mais aussi l’immersion au cœur de la culture japonaise et l’association avec de nombreux artistes vont in uencer son œuvre et lui permettre de valoriser un renouveau des valeurs esthétiques. Un apport spécifique donnant une impulsion nouvelle et une sensibilité moderne au design.

Charlotte Perriand était une exceptionnelle personnalité, engagée à mener une véritable évolution de la considération et du regard sur le monde. Elle a souhaité retravailler les expressions culturelles et artistiques a n de créer un nouveau rapport entre les arts (architecture, peinture, sculpture…), entre les cultures du monde et entre les mouvements de la société. Au cœur de son art, on retrouve la dualité entre l’ordre politique et la place de la femme, le rapport à la ruralité, le passage d’une société héritée du 19ème siècle au modèle contemporain du 20ème siècle marqué par des cataclysmes tels que les totalitarismes ou les guerres mondiales suivies de reconstructions tant physiques que morales.

img2

img8

Paravent Ambassade – CASSINA

EERO SAARINEN

Eero Saarinen est né en 1910 à Kirkkonumi en Finlande. Ses parents émigrent aux Etats-Unis en 1923, à Détroit, Michigan. En 1929, il part étudier la sculpture à Paris, à l’Académie de la Grande Chaumière. Il revient aux Etats-Unis en 1931 pour étudier l’Architecture à l’Université de Yale. Il en sort diplômé en 1934, et reçoit une bourse d’étude qui lui permet de voyager en Europe pour quelques années. En 1937, il enseigne à l’Université de Cranbrook – ou son père Eliel Saarinen est déjà Président – en compagnie de Charles Eames, avec lequel il dessinera une série de meubles design pour le Musée d’Art Moderne (MOMA).

Eero Saarinen a dessiné de nombreux meubles design à succès pour la maison d’édition Knoll, et gure parmi les designers du 20e siècle les plus prolifiques.

Il est notamment apprécié pour avoir livré des propositions uniques à chaque projet de design ou d’architecture, mais toujours justes et originales. Il est particulièrement connu du grand public pour avoir dessiné la chaise tulipe (tulip chair), et la table tulipe (tulip table), un best-seller du mobilier design des années 50. La collection Saarinen est représentative de l’engagement de Knoll à respecter les préconisations du créateur, à mettre à la portée de tous un design intemporel et unique affirrmant ainsi sa conviction dans la force et l’utilité du design moderne.

SAARINEN

img8

Chaises et table Tulip de Knoll, nition blanc laqué, coussins en tissu et plateau en marbre. © CGionata Xerra.

ETTORE SOTTSASS

Ettore Sottsass Jr. a étudié l’architecture au Politecnico di Torino avant de créer un studio à Milan en 1947. La contribution la plus connue de Sottsass au monde du design a eu lieu en 1981 avec la formation du Memphis Group. Ce groupe de jeunes architectes et designers, qui doit son nom à la chanson de Bob Dylan «Stuck Inside of Mobile with the Memphis Blues Again», utilise des couleurs uorescentes, des surfaces lisses et des formes intentionnellement asymétriques pour créer 40 pièces de mobilier, d’éclairage, de verre et de textile qui deviendront des exemples classiques du mouvement de design post-moderne.

Sottsass poursuit cette philosophie en créant Sottsass Associati, un cabinet de conseil en design qui intègre les nouvelles perspectives des jeunes architectes et designers émergents dans l’architecture, les expositions, les intérieurs, l’électronique grand public et le mobilier. L’af liation de Knoll à Sottsass Associati montre que l’entreprise est engagée non seulement dans la promotion du modernisme, mais aussi dans des écoles d’architecture et de design plus jeunes et plus progressistes.

Knoll a présenté plusieurs collections de Sottsass, notamment la collection EastsideWestside, les chaises Mandarin et Bridge, ainsi que les tables Shift et Spider, qui incorporaient toutes des couleurs vives et des formes non conventionnelles a n de remettre en question les idées préconçues sur le design des meubles tel que dé ni par le mouvement moderniste.

ETTORE SOTTSASS

img03

img (1)

img (8)

img (5)

articles récents

A CHAQUE PIÈCE SON REVÊTEMENT DE SOL

Marbres chics à souhait, imitations bois saisissantes de réalisme, mix & match de divers matériaux, décors minéraux, bois massifs … Les grandes marques de revêtements s’inscrivent résolument dans la tendance et habillent tous les sols de la maison.

– NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES –

ABONNEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

    Devenir annonceur sur TENDANCES MAGAZINE
    Professionnels, communiquez sur TENDANCES MAGAZINE

    et profitez d’une incomparable visibilité sur le web !

    voir plus

    Aller en haut